Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Mouvement du 20 février souffle sa première bougie : Emoussé et pourtant si présent




Le Mouvement du 20 février souffle sa première bougie : Emoussé et pourtant si présent
Dimanche, c'est dans une ambiance bon enfant que le Mouvement du 20 février ou plus intimement M20, a soufflé sa première bougie au Maroc. A Casablanca, ville où est censée être mesurée la température, force est de constater que ce nouveau « mouv » de la contestation tout juste arrivé a vu sa popularité quelque peu écorchée. En effet, inutile de rappeler que le M20, chemin faisant et juste après les législatives, a vu quelques-uns de ses sympathisants préférer la tangente, dont notamment ceux d'un tout autre mouvement d'Adl Wal Ihsane.
On a senti le M20, en dépit de ses sit-in et autres manifestations pacifiques décidés dans  la majorité des villes du pays, bien émoussé à tel point que le ministère de l'Intérieur n'annonçait que 150 manifestants dans la capitale économique, ce qui, entre nous, est loin d'être une réalité, les chiffres diffèrent et c'est selon, entre deux mille et trois mille personnes qui ont revendiqué plus de justice sociale. De plus à Casablanca, le M20 avait programmé un sit-in qui devait durer du samedi après-midi à la journée du dimanche jusqu'à 20h30.  
Pas d'incident notable à noter, si ce n'est que la section de Casablanca avait programmé, sous fond musical, des séances de diapos, et exposé des photos relatant une année d'activité voulue glorieuse grâce à un mouvement qui a su déranger la scène politique marocaine au point de devenir le fer de lance d'un changement constitutionnel qui, a priori, ne lui a pas suffi puisqu’il en revendique plus et entre autres, une monarchie parlementaire plus en rapport avec ses doléances.
Dans les autres villes du Royaume et toujours selon les chiffres du ministère de l'Intérieur, les manifestants n'auraient pas dépassé le millier. Une fois de plus, c'est erroné.  Si à une centaine de manifestants, au plus bas mot, par localité à Ait Ourir,  Errachidia, Casablanca, Taza, Guercif, Missour, Rabat, Khémisset, Tiflet, Tanger, Asila, Tétouan, Larache, Ksar Kebir, M’Diq, Agadir, Lakhssas, Marrakech, Fès, Sefrou, Taounat, Kelaat Sraghna, Khouribga, Zaouiyat Cheikh, Azilal, Tiznit, Bouyzkaren, Guelmim, Tata, Tan Tan, Laâyoune, Kénitra, Sidi Kacem, El Jadida, Meknès, Khénifra, Azrou-Timahdit, Ain Louh, Nador, Oujda, Taourirt, Berkane, Bouarfa, Kassita, Berrechid, Ben Ahmed, El Gara, Khmiss Zmamra, Safi, Sebt Gzoula, El Youssoufia, Ghafsay etc, on n'a pas dépassé le millier de manifestants, c'est un retour aux méthodes des années de plomb que nous propose le ministre de l'Intérieur Mhand Laenser avec ses chiffres. Des images à travers des séquences de télés étrangères témoignent autrement de la chose et de la considération que lui ont porté les  Marocains présents aux manisfestations.
Mais, au-delà de l'éclat de l'événement et aussi peu populaire que nous l'a présenté le ministère concerné, c'est vers Paris,  Montpellier,  Bruxelles, Montréal, Barcelone et bien d'autres villes d'autres pays qu'il faudra désormais regarder car des manifestations pacifiques y ont été prévues à l'occasion de ce premier anniversaire à l'appel des dirigeants locaux du M20. C'est donc un point de pris puisque le relais de la lutte désormais, ailleurs qu'au Royaume, investit d'autres  géographies, ce qui  devrait lui adjoindre de manière plus efficace beaucoup plus d'impact.

Mohamed Jaouad Kanabi
Mardi 21 Février 2012

Lu 649 fois


1.Posté par boumehdi jawad le 21/02/2012 10:37
M20,un an déjà ou peine?c'est la question qu'il faut se poser.Un mouvement qui a accéleré et même bousculé l'histoire post-moderne du Maroc,ne peut se mesurer en chiifres comptables.Le M20 a ringardisé toute la classe politique,sans exception.Il a réussi à accelerer l'histoire constitutionelle,l'histoire des élections,mis le PJD devant ses résponsablités historiques.Toutes choses égales par ailleurs,le M20 aurait pu metttre à la primature le citoyen Youssoufi aux affaires dès 1993,et non 1999.Tous les partis doivent faire leur mue rapidement,sinon c'est la chute en enfer.Qu'ils soient aux affaires ou dans l'opposition ,les politiques doivent changer leur mode de pensée et de fonctionnement.Pourquoi nos choix économiques et sociaux ont-ils crée tellement de laissés pour compte?Faut-il continuer à miser sur le tourisme?L'école,le college,l'université,quel gachis humaind'abord,financier ensuite?Le libéralisme a crée une nouvelle classe de possédants sans foi patriotique.Les subventions des denrées et de l'énergie courrent à la perte des équilibres de la nation,les grèves sans fin et sans objectifs contribuent au marasme.Un sursaut patriote,une ouverture sur la jeunesse contestratrice s'impose,la reprise en mains des laissés-pour-compte s'impose.Un nouveau modèle de sociéte,une nouvelle praxis politique,de nouveuax horizons,voilà le salut.Le M20 n'est qu'un revelateur chimique et non une potion magique et encore moins un mouvement politique classique avec zaim et motions et messe politique.Marocains reveillez-vous avant que nous soyons emportés par l'aventure et l'anarchie qui nous guette et atend son heure.

2.Posté par FAME le 21/02/2012 13:24
LE 20FEV N'EST RIEN. DES LE DEPART OFFICIEL D'EL ADL WAL IHSSAN PLUS AUCUNE MANIFESTATION DE MASSE.
SANS LES ISLAMISTES LE 20FEV SERAIT MORT Né.IL FUT UTILISé PAR EUX COMME PARAVENT SYMPATHIQUE AUX YEUX DE LA PRESSE OCCIDENTALE.
LE 20FEV NE REPRESENTE RIEN AU DELA DES 2 PELéS ET 3 TONDUS QUI LE CONSTITUENT

3.Posté par boumehdi jawad le 21/02/2012 15:50
Quand adl nous présentera quelqu'un d'autre que la fille du zaim ou son gendre,autre chose que le retour à l'âge de la pierre taillée,des gandouras et des barbes à la taliban,on en reparlera.Les mainifs pour la Palestine,contre les droits de la femme,contre les institutions ,et pour l'anachie,on en repparlera.La voix du peuple exige des réformes profondes,oui,la prise en compte des laisses-pour compte de ces trente dernières années,oui.Revenir aux ténebres,non merci.

4.Posté par azilal le 23/02/2012 00:16
M20 ce sont arnaqueurs qui cherchent à monter sur scene pour que nous applisissames leur mauvais role.. A azilal, par exemple ils cherchent seulement à ¨ chanter ¨ !!
Ce sont une dizaine de ceux qui ne savent guere pourquoi ils sont là !! Une poigèe d'instut. guidès par des ignorants et qui repetent chaque dimanche la meme chanson!!! Mon cul !

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs