Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Moussem de Tan Tan, un outil de marketing territorial, de valorisation et de management




Le Moussem de Tan Tan, un outil de marketing territorial, de valorisation et de management
La culture est un outil magique de valorisation de l’espace, c’est un outil de projet urbain. Elle est aujourd’hui un élément structurant des projets d’aménagement, elle devient un mode de légitimation des opérations d’aménagement et elle est instrumentalisée pour faciliter la mise en œuvre rapide des projets. Le secteur culturel est désormais considéré comme un secteur productif, créateur d’emplois, de richesses, d’innovation et de développement local. C’est une activité économique en plein essor (voir en particulier les travaux d’A. J. Scott : 1999, 2000, 2003), un outil de marketing territorial. C’est également un outil pour le développement touristique dont les retombées économiques sont très importantes, les investissements dans la culture ayant de forts effets multiplicateurs (E. Vivant, 2008).
Les stratégies culturelles permettent de donner une image dynamique et créative d’une ville dans un contexte de concurrence nationale et internationale pour les choix de localisation des entreprises et en particulier les sièges sociaux et les services de recherches et développement.
Qu’il s’agisse de projets de redynamisation de la ville ou de transformation des anciens quartiers, les enjeux urbains des nouvelles opérations d’urbanisme sont nombreux ; recréer de la centralité, développer de nouvelles activités, fournir aux habitants et aux visiteurs des services de qualité, revaloriser le patrimoine bâti ainsi que le patrimoine culturel immatériel, changer l’image de la ville, etc. Les leviers de développement touristique des activités culturelles (festivals, moussems, etc) sont multiples.
Le tourisme est un secteur économique de plus en plus important pour les villes, et l’offre culturelle est déterminante pour le développement de ce secteur. En effet, les espaces de diffusion de la culture sont les lieux visités par les touristes et l’événementiel culturel est un outil de promotion du tourisme. Mais si le touriste est friand de visites culturelles, il est aussi curieux d’expériences non-ordinaires, et cherche l’altérité et l’exotisme. L’atout touristique premier d’une ville est son paysage urbain. L’imaginaire d’une ville est, en effet, fortement marqué par certains attraits paysagers spécifiques. Une ville bien aménagée et mise en valeur est en soi une attraction touristique (E. Vivant, 2008).
«Le Moussem est la première source de publicité de la ville de Tan Tan, même s’il ne constitue pas un support d’image. Le Moussem présente l’intérêt d’un rééquilibrage du positionnement de la ville. Par ailleurs, le «coup de projecteur» sur la ville pourrait se prolonger par le système des découvertes. Il pourrait aussi engendrer une découverte des lieux touristiques des environs et déboucherait sur des choix de séjours postérieurs«(H. Faouzi, 2009).
Le Moussem de Tan Tan est classé, depuis novembre 2005, comme patrimoine oral et immatériel de l’humanité par l’Unesco. Un tel classement est en soi un argument et un outil de promotion pour la ville. C’est aussi une assurance pour le touriste que cette ville «mérite le détour», comme dirait le Guide Michelin. D’une certaine manière, ce type de classement réduit l’incertitude du touriste quant au choix de sa destination. L’inscription sur la Liste du patrimoine mondial a-t-elle été bien exploitée? Dans quelle mesure le Moussem participe-t-il à la dynamique urbaine, à la qualification et à la valorisation de l’espace ? La Moussem est-il un élément de communication et de promotion du tourisme dans la région? Dans quelle mesure les autorités publiques instrumentalisent-elles le Moussem dans le cadre de politiques urbaines plus larges? Le Moussem dans sa 7ème édition (qui a eu lieu du 8 au 13 décembre 2010) a-t-il réussi son pari? La réponse à ces questions permet d’aborder plusieurs points problématiques qui pourraient être l’objet d’un approfondissement futur.
Une chose est sûre, le Moussem de Tan Tan a brillé par l’absence de grands médias internationaux tels que TV5, Arte, CNN, National Geographic (chaînes TV allemandes, francaises, espagnoles, canadiennes, turques, etc.), et surtout un important média, en l’occurrence le guide de voyage (Guide du Routard), celui qui construit l’objet touristique de manière indépendante de l’institution qui le promeut et qui, dans le même temps, s’accorde aux attentes de ses lecteurs dans le choix des sujets. En sélectionnant un lieu, en l’interprétant puis en l’évaluant, le guide de voyage construit l’image et le sens de ce lieu, et le rend potentiellement touristique. On note aussi l’absence des tour-opérateurs étrangers qui contrôlent largement le tourisme. Cette édition se caractérise aussi par l’absence de participation des meilleurs spécialistes, chercheurs et universitaires travaillant dans le domaine du tourisme et du patrimoine, tels que R. Knaffou, Brown, O’Connor, Zukin, A. O. Scott, Brito Henriques, I. Garat, M. Berriane, M. Hillali, Gravari-Barbas Maria, etc.
En plus de satisfaire les attentes de leurs concitoyens, les élus locaux doivent prendre conscience du rôle de la culture, des événements culturels et de la qualité de vie pour attirer des visiteurs et des investisseurs. Les acteurs locaux doivent profiter de l’appropriation par les collectivités locales de l’action culturelle pour la mise en œuvre d’une politique culturelle municipale ambitieuse, qui sera imbriquée dans une politique urbaine globale. Dans un contexte de concurrence interurbaine, Tan Tan doit mettre en œuvre une politique urbaine ambitieuse pour signifier son dynamisme et sa différence. La culture à travers le Moussem doit être instrumentalisée au bénéfice d’une stratégie urbaine globale. La réussite d’un tel pari nécessite une vision stratégique d’ensemble (E. Vivant, 2008).
«La population de Tan Tan a signifié clairement son souhait de mettre en valeur les potentialités et atouts touristiques ainsi que son patrimoine culturel. C’est la prise de conscience que pour survivre ou mieux vivre, au lieu d’attendre les bienfaits de l’Etat-providence ou de l’extérieur, les réponses les plus adaptées sont à rechercher dans les ressources et la culture locales où apparaissent des potentialités, des savoir-faire inexploités et des traditions tombées dans l’oubli. Le patrimoine culturel et naturel de Tan Tan constitue une richesse dont la protection, la conservation et la mise en valeur imposent aux acteurs locaux, des responsabilités afin que ce patrimoine devienne un facteur déterminant de développement. Cette mise en valeur devrait être envisagée comme l’un des aspects fondamentaux de l’aménagement du territoire et de la planification au niveau local. Avec l’élargissement du concept de patrimoine, il ne s’agit plus de classification ou d’action ponctuelle de sauvegarde, mais plutôt d’une gestion dynamique et territoriale globale. Le patrimoine s’est étendu dans l’espace et dans le temps, pour devenir à la fois un enjeu socio-économique et un enjeu politique très important« (H. Faouzi, 2009).

* Docteur en géo-physique,
environnement, aménagement de l’espace et paysages.
Université Nancy 2, France.



Par Hassan FAOUZI *
Vendredi 31 Décembre 2010

Lu 1415 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs