Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Marrakech du rire confirme sa vocation de révélateur de talents




Le Festival Marrakech du rire (MDR), qui a pris une place de choix parmi les manifestations artistiques internationales, revient, du 1er au 5 juin 2016, pour une 6ème édition qui promet encore plus de nouveautés, avec une vingtaine de spectacles à l’affiche.  Cinq jours durant, cet événement entièrement dédié à l’humour, réunira quelques grosses pointures de la comédie, et fera de la ville ocre une vraie capitale du rire et de la bonne humeur.
En plus de son ambiance festive, le Marrakech du rire affiche également l’ambition de contribuer à l’éclosion de la scène humoristique marocaine. Et c’est ainsi que la Masterclass du célèbre metteur en scène et compositeur Oscar Sisto, part, pour la cinquième année consécutive, à la quête de jeunes talents marocains francophones.
La Masterclass du rire est dispensée en amont du Festival, à travers des castings de Marrakech et Casablanca, permettant aux jeunes artistes de travailler de nombreux aspects de l’art comique et de la scène, de la diction au travail du texte, en passant par le rythme, les appuis, les jeux de rôle et la composition de personnages. La Masterclass se compose de deux castings, suivis de rencontres et d’ateliers, à Marrakech et à Casablanca. Elle réunit ensuite tous les élèves dans le ville ocre, pendant toute la durée du festival pour finir avec une représentation en public. Oscar Sisto est actuellement à l’Institut français de Marrakech pour choisir de nouveaux candidats ; il y restera jusqu’au 13 mars. Il sera ensuite au Studio Des Arts Vivants de Casablanca le 22 avril pour un deuxième casting suivi d'ateliers les 23 et 24 du même mois.
A travers cette initiative, le Marrakech du rire confirme sa vocation de révélateur de talents au Maroc. Une initiative qui a déjà donné ses fruits, puisqu’elle a permis la découverte de nombreux talents marocains, aujourd’hui confirmés, tels que Elmehdi qui enchaîne one man shows, sketchs et pièces de théâtre depuis sa participation aux deux Masterclass de 2012 et 2013, ou encore Saâd qui a pu compléter sa formation et acquérir de l’expérience en faisant la première partie de plusieurs spectacles d’humour, avant de créer en 2015 son premier spectacle «Marockan Guy».
M.O

 

Samedi 12 Mars 2016

Lu 335 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs