Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Marocain fait craquer les fans de l’émission «The Voice» : Mourad Bouriki, la plus belle voix arabe




Le Marocain fait craquer les fans de l’émission «The Voice» : Mourad Bouriki, la plus belle voix arabe
Comment en aurait-il pu être autrement ? Le timbre et la prestance de Mourad Bouriki laissaient peu de doute quant à ses chances de remporter la finale de la version arabe de l'émission The Voice, organisée et diffusée par la chaîne de télévision saoudienne MBC.
Des millions de fans ont finalement craqué pour le jeune chanteur de Safi à la voix majestueuse, le préférant aux autres candidats en lice: Farid Ghanam (Maroc), Kassi Hatem (Irak) et Yousra Mahnouch (Tunisie). Trois artistes qui n’auront tout de même pas démérité.
La consécration du jeune artiste marocain a eu lieu lors de la finale de cette émission qui se tenait, vendredi soir, dans les studios du groupe MBC au Liban. Une bonne nouvelle pour la scène musicale nationale qui peut être fière d’avoir été si bien représentée. Et au plus haut niveau. Car, il faut le rappeler, Mourad Bouriki n’était pas le seul candidat marocain à cette compétition.
En effet, d’autres jeunes artistes tout aussi talentueux s’étaient également illustrés avec brio tout au long de l’émission, notamment lors de la finale à laquelle participait son compatriote Farid Ghanam qui s’est classé deuxième du concours. Confirmant un constat partagé par bien d’observateurs selon lequel toutes les chances étaient vraiment du côté du Maroc.
Mourad Bouriki remporte ainsi un contrat avec la maison de disque Universal Music et un single que nombre de fans pourront apprécier à sa juste valeur.
On peut d’ores et déjà croire que de nouveaux horizons vont s’ouvrir à cet artiste à la voix sublime issu d’une famille d’artistes. Sans doute aussi, une belle revanche pour celui qui avait été recalé lors de l’édition 2009 de Studio 2M, autre concours musical tout aussi apprécié des téléspectateurs. A lui désormais de capitaliser cette nouvelle opportunité tout en sachant que d’immenses défis l’attendent : combler de bonheur les millions de fans arabes qui l’attendent de pied ferme et confirmer tout le bien que ces derniers dont son coach, le chanteur Assi Helani, disent de lui.
Soulignons que Mourad Bouriki s’est distingué tout au long du concours musical dans le chant classique arabe. Un registre qu’il connaît parfaitement pour avoir été bercé durant sa jeunesse par cette musique très présente au sein de sa famille.
Soulignons que le jury était composé des chanteurs tunisien Saber Rebaï, irakien Kadem Al Saher, égyptienne Shirine Abdelwahab et libanais Assi El Helani.
Aux dernières nouvelles, nous avons appris que les deux finalistes marocains devaient arriver dimanche soir à l'aéroport Mohammed V. Après une courte escale à Casablanca, Mourad Bouriki devait repartir à Marrakech. Tandis que son compatriote Farid Ghannam alias Farawla resterait à Casablanca.
Chapeau aux stars marocaines d’une émission qui aura confirmé la bonne santé de la relève marocaine, du moins dans le domaine musical!

ALAIN BOUITHY
Lundi 17 Décembre 2012

Lu 1757 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs