Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc veut se repositionner au niveau du transport maritime mondial

Regain de confiance pour le projet Tanger-Med II




Le Maroc veut se repositionner au niveau du transport maritime mondial
Même s’il a traversé des zones de turbulences durant l’année 2008, Tanger-Med II, le plus grand port de la Méditerranée refait surface et démontre sa capacité à faire face aux exigences draconiennes des investisseurs et bailleurs de fonds étrangers. Les inquiétudes relatives au financement de ce projet structurant  et dont la capacité est de 75% plus importante que celui de Tanger-Med I est sur les rails. Nécessitant un investissement d’environ 40 milliards de DH, ce port renforcera la compétitivité du Maroc et sa capacité à drainer des investissements capitalistiques. Les conventions relatives à ce complexe portuaire ont été signées, mercredi 17 juin 2009 à Tanger et visent toutes, non seulement, à rassurer, mais à communiquer sur le calendrier de réalisation, le volume des investissements, les partenaires de ce mégaprojet ainsi que la capacité de ce port et sa capacité à attirer les grands investisseurs. Il ne suffit pas, cependant, de construire un complexe géant pour gagner en compétitivité, encore faut-il agir sur les autres facteurs de production et développer une offre Maroc destinée à l’étranger. A défaut, nous serons face à un espace de location de terrains, ressources humaines et facilités de tout genre au détriment des besoins réels de l’économie marocaine. Compte tenu du succès attendu du projet et des prévisions de développement de l’activité de transbordement dans cette position géographique stratégique, il a été décidé d’étendre le complexe portuaire par un nouveau port à conteneurs : “le Tanger-Med II”. Ce nouveau projet, dont le lancement des travaux a été donné par SM le Roi Mohammed VI mercredi, est encore plus ambitieux que le premier. Situé au flanc ouest du premier port, le doublon du Tanger-Med I doté d’un investissement global de 9,25 milliards de DH, comprend la réalisation de deux nouveaux terminaux à conteneurs en eaux profondes sur une longueur quai de 2,8 km, de 160 ha de terre-pleins, 2 postes pétroliers en option. Ces deux nouveaux terminaux à conteneurs offriront une capacité à quai de 7 méga-porte-conteneurs, soit une capacité additionnelle de 5,2 millions de conteneurs EVP qui s’ajoutent aux 3 millions d’unités du Tanger-Med I.
Tanger-Med I et II permettront l’émergence d’un complexe portuaire d’une capacité de plus de 8 millions de conteneurs, pour devenir une des plus importantes plates-formes de référence à l’échelle mondiale.
En 2015, lorsque les travaux de ce méga-projet seront terminés, quelque 8,5 millions de conteneurs, 7 millions de passagers, 3 millions de véhicules et 10 millions de tonnes d’hydrocarbures transiteront chaque année par cette plate-forme multi-modale.
Dans l’arrière-pays du port, c’est une vaste plate-forme industrielle de plusieurs milliers d’hectares qui se développe en s’appuyant sur la compétitivité logistique induite par le complexe portuaire Tanger-Med. Là aussi les ambitions initiales du complexe Tanger-Med ont été revues à la hausse. Prévue initialement sur une superficie de 1.000 ha, la zone industrielle adossée au port a été étendue à 5.000 ha pour répondre à la demande prévue des opérateurs de différents secteurs intéressés par l’implantation de leurs activités dans cette zone stratégique offrant plusieurs facteurs de compétitivité. A signaler que pour le moment, l’événement majeur du projet n’est autre que la confirmation de la construction d’une usine du constructeur Renault sur une superficie de 300 ha à la zone franche industrielle de Melloussa.
A noter que pour  l’activité transbordement, la mise en service partielle des quais à conteneurs de Tanger-Med I atteste d’un franc succès. Depuis juillet 2007, des navires dernière génération (400 m de long) se succèdent déjà aux deux terminaux gérés respectivement par APM-Terminals et Eurogate-Contship Italia.
“APM-Terminals”, concessionnaire du premier terminal à conteneurs du port, a affiché une activité de transbordement de conteneurs de 250.000 unités EVP en quelques mois seulement. Les responsables d’APM-Terminals avaient assuré que le trafic de transbordement ira crescendo et que les objectifs visés initialement sont parfaitement réalisables.
A signaler que l’Agence spéciale Tanger-Méditerranée  a procédé depuis le 7 juillet 2008 à l’attribution des concessions des terminaux à conteneurs 3 et 4 du futur port Tanger-Med II. Le terminal 3, d’une capacité de 3 millions de conteneurs EVP (Equivalent vingt pieds) et comprenant 1.600 mètres de quais et 78 ha de terre-pleins a été attribué au groupement formé par Maersk A/S (Danemark), APM Terminals (Hollande) et Akwa Group (Maroc). La capacité de ce terminal sera principalement dédiée à la compagnie Maersk Line. Le terminal 4, d’une capacité de plus de 2 millions de conteneurs EVP et comprenant 1.200 mètres de quais et 54 ha de terre-pleins, a été attribué quant à lui au groupement formé par PSA (Singapour), Marsa Maroc et SNI (Maroc). Ce terminal, de type « Common User », sera ouvert à un large éventail de compagnies maritimes nationales et internationales.

Mohamed Kadimi
Vendredi 19 Juin 2009

Lu 982 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs