Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc va mettre en place un Conseil d'affaires en Côte d'Ivoire




Le Maroc va mettre en place un Conseil d'affaires en Côte d'Ivoire
Ce Conseil permettra aux hommes d'affaires marocains de disposer d'un cadre idoine pouvant favoriser le dialogue avec les autorités ivoiriennes A l’initiative de l’ambassadeur du Maroc à Abidjan, Mustapha Jebari, et en présence d’hommes d’affaires et de cadres marocains opérant en Cote d’Ivoire,  une rencontre consacrée à l’examen de la mise en place d'un Conseil d'affaires marocain en Côte d'Ivoire a eu lieu, récemment, à la résidence du Maroc à Abidjan. La création de ce conseil est susceptible de fédérer les efforts des opérateurs économiques marocains opérant en Côte d'Ivoire, en leur offrant un espace de concertation sur les différentes questions ayant trait à leurs activités. Eu égard à l'importance de l'implication des opérateurs marocains dans le tissu économique ivoirien et suite à la visite Royale qui a ouvert de nouvelles perspectives de coopération, la création du Conseil d'affaires permettra aux hommes d'affaires marocains de disposer d'un cadre idoine pouvant favoriser le dialogue et la concertation avec les autorités ivoiriennes et contribuer à booster la coopération et le partenariat avec la Côte d'Ivoire, partenaire du Royaume. Ce Conseil d'affaires jouera le rôle de levier de développement et de renforcement de la coopération maroco-ivoirienne, à travers la mise en place de réseaux coopératifs, pluridisciplinaires et inter-établissements (privé-public), à vocation internationale surtout que de nombreux établissements bancaires marocains se sont implantés en Côte d'Ivoire et qui ont, à maintes reprises, exprimé leur volonté d'accompagner les entreprises marocaines en quête du marché ivoirien. Parmi les tâches qui seront assignées au Conseil d'affaires marocain, le raffermissement de la coopération bilatérale et le soutien des initiatives pouvant favoriser les échanges et les partenariats entre opérateurs économiques marocains et leurs homologues ivoiriens, à travers la prospection d'opportunités d'investissement dans les deux pays, notamment dans les domaines du commerce import-export, de l'hôtellerie, de l'agroalimentaire, du bâtiment et des travaux publics.

Libé
Mardi 16 Avril 2013

Lu 198 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs