Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc, une exception dans le monde arabe en raison de son pluralisme culturel et linguistique




Le Maroc, une exception dans le monde arabe en raison de son pluralisme culturel et linguistique
Le Maroc fait figure d’exception dans le monde arabe lorsqu’il revendique son pluralisme culturel et linguistique, consacré dans la Constitution de 2011, ont souligné, vendredi dernier à Paris, les participants à un colloque international organisé à l’Institut du monde arabe (IMA).
Des professeurs et chercheurs universitaires marocains et français, prenant part à cette rencontre organisée en collaboration avec l’IMA par la Faculté des lettres et des sciences humaines Ben M’Sick de l’Université Hassan II de Casablanca, ont relevé que le Maroc a su trouver l’équilibre entre l’unité de la Patrie et la diversité de ses composantes, alors que dans d’autres pays de la région, la diversité est considérée comme un danger.
Le pluralisme qui caractérise le Maroc est à la fois le fruit de sa diversité naturelle et géographique, de la multiplicité des influences humaines et civilisationelles qui se sont rencontrées sur son sol ainsi que d’une forme de pacte social non écrit auquel les Marocains ont adhéré et qui est basé sur une  approche tolérante et ouverte vis-à-vis de la pluralité, ont expliqué les conférenciers.
A cet égard, Abdelmajid Kaddouri, professeur à la Faculté des lettres et des sciences humaines de l’Université Mohammed V à Rabat, a noté que la cohabitation  harmonieuse des éléments arabes et amazighes de la population marocaine a renforcé le pluralisme et le multiculturalisme du pays, ajoutant que la variété  des conditions naturelles et géographiques a également contribué à forger le Maroc pluriel.
De son côté, Rachida Nafaâ, professeur à la Faculté des lettres et des  sciences humaines de Mohammedia, a mis l’accent sur la particularité du Maroc en tant que seul Etat de la région resté indépendant et souverain au fil de longs siècles, soulignant que cette unité politique a permis de forger une identité nationale enrichie par la diversité de ses affluents culturels. 
Les exposés présentés lors de cette rencontre ont mis la lumière sur plusieurs aspects de la diversité du Maroc, notamment en relation avec sa position géostratégique entre l’Atlantique et la Méditerranée, l’Europe et  l’Afrique, sa pluralité culturelle et la place de la diversité dans le Maroc contemporain. 

MAP
Mardi 3 Février 2015

Lu 449 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs