Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc réitère sa condamnation des agressions israéliennes

Appel à la tenue d'un sommet de l'Organisation de la coopération islamique sur Al-Qods Acharif




Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération a réitéré, jeudi à New York, la condamnation par le Maroc des agressions israéliennes contre les Palestiniens, notant que Sa Majesté le Roi Mohammed VI a appelé à la tenue, dans un futur proche, d'un sommet extraordinaire de l'Organisation de la coopération islamique (OCI) sur Al-Qods Acharif.
Intervenant lors d'une réunion d'urgence du Conseil des ministres des Affaires étrangères des Etats membres de l'OCI consacrée à Al-Qods Acharif, le ministre a précisé que l'initiative Royale vise à examiner les mesures à prendre pour mettre fin aux agressions contre la Mosquée Al-Aqsa et la Ville Sainte, et à contribuer à la reprise des pourparlers de paix en vue d'aboutir à une solution juste, durable et globale à la question palestinienne.
Lors de cette réunion, présidée par le Koweït en marge de la 70ème session de l'Assemblée générale de l'Onu, le ministre a souligné que le Maroc appelle à la fin de la colonisation israélienne, à la préservation des lieux saints de l'Islam et à l'établissement d'un Etat palestinien indépendant avec pour capitale Al-Qods Acharif.
La voie à la paix passe inéluctablement par la préservation du statut juridique d'Al-Qods Acharif et l'établissement d'un Etat palestinien indépendant, a souligné le diplomate marocain.
Le chef de la diplomatie marocaine a relevé, dans ce contexte, que le Maroc poursuivra ses efforts visant à renforcer l'esprit de solidarité et de coopération dans le but de relever les défis auxquels fait face la Oumma islamique, tout en soulignant la nécessité de préserver les constantes et les spécificités identitaires et de surmonter les clivages internes.
Il a, par ailleurs, mis l'accent sur l'importance de s'immuniser contre les idées extrémistes et de contrecarrer toute récupération politicienne ou idéologique de la religion qui exacerbe les menaces terroristes et attise les tensions dans la région.
Le ministre a, en outre, plaidé en faveur d'une position concertée, responsable et porteuse d'espoirs afin d'aider à la résolution pacifique des crises, notamment au Yémen, en Syrie, en Irak et en Libye.

Samedi 3 Octobre 2015

Lu 1088 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs