Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc régresse de 12 places dans l’indice mondial de la performance logistique

Après s’être classé 50ème en 2012, le Royaume revient au 62ème rang




Le Maroc régresse de 12 places dans l’indice mondial de la performance logistique
Le Maroc régresse de 12 places dans l’indice de performance logistique (LPI). Après le sursaut spectaculaire qu’il a réalisé dans la précédente édition (2012), en passant de la 113ème place en 2007 à la 50ème en 2012 sur la base des Indicateurs de performance logistique (LPI), le Maroc a été classé à la 62ème position dans le classement que la Banque mondiale vient de rendre public. Et ce, avec un score moyen de 2,9 sur une échelle qui va de 1 à 5 (plus on s’approche de 5, plus la performance est élevée). 
Etabli tous les deux ans, ce classement évalue la «performance logistique» de 160 pays dans leurs échanges commerciaux avec le reste du monde en passant notamment en revue plusieurs indicateurs de performance. En effet, l’indice global comprend l’évolution de plusieurs sous-indices qui évaluent l’efficacité des processus de dédouanement (73ème), la qualité des infrastructures commerciales et des infrastructures de transports connexes (48ème), la facilité de l’organisation des expéditions à des prix concurrentiels (61ème), la qualité des services et des compétences (73ème).
Ledit rapport de la Banque mondiale montre, dans le détail, que l’essor de la logistique au Maroc fait face à plusieurs contraintes, notamment les coûts  prohibitifs de la traversée du Détroit, la cherté des tarifs de prestations portuaires, le déficit en plateformes spécialisées qui a pour conséquence d’accroître la désorganisation de la circulation des flux des marchandises, et le zèle dans les procédures de contrôle des normes à l’import. Dans un pays comme le Maroc où les coûts logistiques sont des plus élevés, «ce n’est souvent pas la distance entre les partenaires commerciaux, mais la fiabilité de la chaîne logistique qui est le principal facteur de renchérissement de ces coûts», souligne le  spécialiste du transport et fondateur du projet LPI, Jean-François Arvis, cité dans le communiqué de la BM.
Par ailleurs, avec l’apparition de ce nouveau classement, on voit clairement que l’effet d’entraînement déclenché par la mise en service de Tanger-Med, en relation directe avec le bond enregistré dans l’ancienne édition, s’est estompé.
Il est à rappeler qu’en relation directe avec cette progression dans les indicateurs de performance logistique, le Maroc avait réalisé un autre exploit, en passant de la 77ème place mondiale en 2007 à la 17ème en termes de connectivité maritime, après l’entrée en service du complexe portuaire du Détroit. Le Maroc avait affiché une amélioration de sa performance logistique supérieure à la moyenne dans le groupe de 45 pays à revenu intermédiaire. Il s’était placé 17ème en 2012 contre  21ème en 2010.
Rappelons, dans ce sens, qu’au moment de la publication du classement de 2012, le gouvernement avait approuvé le projet de décret n° 2-12-175 pour l’application de la loi n° 59-09 portant création de l’Agence marocaine de développement de la logistique. Une agence qui a constitué le premier jalon dans la mise en œuvre de l’importante stratégie nationale pour le secteur logistique 2010-2015 adoptée en 2010. Mais on peut s’interroger sur les raisons de cette régression et sur le sort de la stratégie nationale de la logistique, ce qui impose à l’agence nationale en charge de mettre en œuvre cette stratégie et d’établir un bilan d’étape.  Comme le montre le «Connecting to Compete 2014: Trade Logistics in the Global Economy», le Royaume doit largement sa position dans l’indice de performance logistique à Tanger-Med et beaucoup moins au rythme de mise en œuvre de la stratégie de développement logistique. 

Mohammed Taleb
Lundi 24 Mars 2014

Lu 2262 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs