Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc reçoit 1 % des investissements britanniques dans le monde




Des responsables gouvernementaux et des opérateurs économiques marocains ont appelé, récemment à Casablanca, les entreprises britanniques à contribuer à la réalisation des projets structurés lancés par le Maroc.
 Lors d’une rencontre qui s’inscrit dans le cadre de la visite de Tobias Ellwood, ministre britannique aux Affaires étrangères chargé de la région MENA, les participants ont fait savoir que le Royaume du Maroc a lancé des projets prometteurs de grande envergure dans plusieurs domaines notamment les énergies renouvelables, l’industrie de l’aviation, l’industrie de l’automobile, le tourisme ou encore l’agriculture.
 S’exprimant à cette occasion, le ministre délégué chargé des Petites entreprises et de l’Intégration du secteur informel, Mamoun Bouhdoud, a souligné l’importance de renforcer les relations maroco-britanniques dans plusieurs domaines, de manière à hisser la coopération bilatérale tout en contribuant à l’essor économique et industriel du Royaume.
 “Le Maroc dispose de plusieurs potentialités encourageantes pour les investissements”, a-t-il dit, mettant en exergue l’importance du Plan d’accélération industrielle (PAI) 2014-2020, qui permettra au Maroc de modifier la structure de son économie en profitant notamment des secteurs industriel et agricole.
 M. Bouhdoud a également souligné que ce plan vise à placer l’industrie en tant que locomotive pour le développement économique dans les années à venir en plus de ses retombées positives sur divers secteurs d’activité, notamment le marché du travail, à travers la création de 500.000 emplois, notant que le PAI contribuera à l’augmentation du PIB national de 9 points, pour passer de 14 % à 23 % en 2020.
 De son côté, le vice-président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Abdelhakim Merrakchi a souligné que le Maroc reçoit 1 % des investissements britanniques dans le monde.
 Pour sa part, le secrétaire général du ministère de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, Abderrahim El Hafidi a appelé les entreprises britanniques à tirer profit des occasions d’investissement offertes par les projets du secteur des énergies renouvelables, mettant en exergue les étapes de réalisation desdits projets pour la production de l’électricité basée sur l’énergie solaire et éolienne afin de réduire la dépendance aux méthodes traditionnelles dans la production énergétique.
 Cette rencontre d’affaires, qui a pris fin le 13 novembre courant, a été organisée par la CGEM, l’ambassade du Royaume du Maroc à Londres et le gouvernement britannique pour présenter les potentialités du Maroc en termes d’opportunités d’affaires et d’investissement.

Samedi 14 Novembre 2015

Lu 548 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs