Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc prend part au Festival londonien de la culture arabe contemporaine




Le Maroc participe actuellement à la 3ème édition du Festival londonien dédié à la culture arabe contemporaine "Shubbak", qui se veut un événement de brassage culturel entre la Grande-Bretagne et le monde arabe.
Cette année, le Royaume est représenté par la chanteuse Karima Skalli, qui a ouvert, samedi dernier, le bal du Festival "Shubbak: une fenêtre sur la culture arabe contemporaine", avec un concert animé, en compagnie du célèbre groupe "Asil Ensemble", connu pour ses créations contemporaines imprégnées de la musique  classique arabe. Ce concert a été très applaudi par le public, enchanté par une fusion subtile entre poésie et une musique sublime ayant permis à l'assistance de vivre des moments forts et inédits.
L'artiste marocain Youness Baba Ali et son compatriote le chorégraphe et danseur Radouan Mriziga doivent aussi se produire lors de ce festival culturel estival qui connait une forte affluence de la part de la communauté arabe établie en Angleterre et des intellectuels britanniques.
Cette manifestation, qui se déroule dans la capitale britannique du 11 au 26 juillet, est organisée avec le concours de plusieurs partenaires, dont notamment la mairie de Londres, l'ambassade du Maroc au Royaume-Uni, la Fondation  A.M. Qattan, le British Council, la Fondation pour l'Archivage et la recherche de la musique arabe (AMAR) et le Fonds arabo-britannique pour les arts et la culture.
Le programme de cet événement biennal prévoit aussi des performances de la troupe de danse palestino-belge Badke, le chorégraphe tunisien Radhouane El Meddeb et le compositeur syrien Zaid Jabri.
Egalement au menu du festival, des expositions d'arts plastiques, de peintures et de sculptures ainsi que des projections de films, des concerts de musique et de danse, des pièces de théâtre, des conférences thématiques, des soirées poétiques et des rencontres littéraires.
Selon le directeur du festival Daniel Gorman, cette manifestation constitue une occasion pour les Britanniques de découvrir et d’apprécier les créations artistiques du monde arabe, ce qui devra contribuer au renforcement du dialogue entre l'Angleterre et les pays arabes.
Quant au directeur artistique du festival Eckhard Thiemann, il se dit ravi de voir cet événement évoluer et gagner en maturité depuis sa première édition organisée en 2011, affirmant qu’il propose aux artistes arabes,  représentant plusieurs courants et tendances, une plateforme pour célébrer la richesse artistique et la diversité de la créativité culturelle arabe.

Mercredi 15 Juillet 2015

Lu 684 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs