Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc peut jouer un rôle important pour la stabilité du Sahel


Selon les présidents de la commission A.E et de la délégation Maghreb au Parlement européen



Le Maroc peut jouer un rôle important pour la stabilité du Sahel
La coopération entre l'Union européenne et les pays du Maghreb est nécessaire pour trouver une solution à la crise du Sahel, a indiqué M. Brok dans une déclaration à la MAP, ajoutant que le Maroc peut jouer un rôle important dans ce dossier.
"Je suis convaincu que le règlement de la crise du Sahel ne peut être atteint qu'à travers la coopération ainsi qu'une solution qui intègre outre la dimension sécuritaire celle de développement économique et social", a affirmé M. Brok.
"C'est en intégrant tous ces paramètres que l'on peut parvenir à une solution durable", a-t-il dit, ajoutant qu'une intervention militaire ne peut à elle seule constituer une solution de long terme à la crise du Sahel.
M. Brok s'est entretenu mardi au siège du Parlement européen à Bruxelles avec le président de la Commission Affaires étrangères à la Chambre des représentants, Ali Kébiri.
Dans une déclaration à la MAP, M. Kébiri a indiqué que les discussions ont été axées essentiellement sur la crise au Sahel et la question du Sahara marocain.
Pour sa part, le président de la délégation Maghreb au Parlement européen, Pier Antonio Panzeri, a affirmé que l'intégration maghrébine est nécessaire pour relever le défi de la sécurité et de la stabilité au Sahel.  "La crise du Sahel et l'intégration maghrébine sont étroitement liées. Plus les pays du Maghreb dialoguent et coopèrent ensemble pour davantage d'intégration, plus ils peuvent apporter des réponses adéquates aux problèmes que connaît le Sahel", a indiqué M. Panzeri dans une déclaration à MAP/Bruxelles, à l'issue de ses entretiens, mardi à Bruxelles, avec M. Ali Kébiri.
M. Panzeri qui est également coprésident de la Commission parlementaire mixte (CPM) UE-Maroc au Parlement européen a affirmé que l'intégration au Maghreb n'est pas seulement une nécessité sécuritaire mais aussi économique car elle permettra aux pays de la région de construire des relations denses, développées et solides avec l'Union européenne.
Pour sa part, M. Kébiri a indiqué que les discussions avec M. Panzeri ont porté essentiellement sur la situation au Sahel et les derniers développements de la question de l'intégrité territoriale du Maroc particulièrement à la suite de la récente visite de l'envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara, Christopher Ross dans la région.

MAP
Jeudi 11 Avril 2013

Lu 527 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs