Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc pays ouvert, ayant une stratégie intégrée et globale sur l'immigration


Onze programmes mis en place ont permis la régularisation de la situation de plus de 18.000 immigrés



Les intervenants lors d’une conférence organisée, samedi à Agadir, sur "La nouvelle politique migratoire du Maroc", ont souligné que le Royaume est un pays ouvert qui a mis en place une stratégie intégrée et globale en matière d'immigration. Lors de cette rencontre, tenue dans le cadre de la 12ème édition du Festival international "Cinéma et migrations" (10-14 novembre), Lahbib Nadir, secrétaire général du ministère chargé des Marocains résidant à l'étranger et des Affaires de la migration, et Mohamed Sebbar, secrétaire général du Conseil national des droits de l'Homme (CNDH), ont mis en exergue les efforts déployés par le Maroc pour régulariser la situation des immigrés établis sur son territoire et le dispositif juridique et humain mis à la disposition en la matière.
Ainsi, M. Nadir a présenté un exposé sur les démarches entreprises depuis 2013 pour apporter les réponses liées au phénomène migratoire suite aux changements faisant du Maroc un pays d'accueil d'immigrés de toutes les nationalités, rappelant que SM le Roi Mohammed VI a invité le gouvernement, dans son discours du 6 novembre 2013, à élaborer une nouvelle politique globale relative aux questions d'immigration et d'asile, suivant une approche humanitaire conforme aux engagements internationaux du Maroc et respectueuse des droits des immigrés.
Cette politique se base sur plusieurs piliers, notamment la centralité de la dimension humaniste dans la gestion des affaires de la migration, le respect des droits de l'Homme à travers la préservation de la dignité et des immigrés et des réfugiés, une approche globale et rénovée et la responsabilité partagée, a expliqué le responsable.
Dans ce sens, a poursuivi M. Nadir,  11 programmes ont été mis en place pour réaliser les objectifs de cette politique, notamment dans les domaines de l'éducation, de la santé, de l'habitat, de la jeunesse et du sport, de la formation professionnelle et de l'emploi, ce qui a permis, selon lui, la régularisation jusqu'à présent de la situation de plus de 18.000 immigrés.
Le secrétaire général du CNDH a, de son côté, axé son intervention sur le rôle du Conseil pour accompagner la mise en œuvre de cette politique, rappelant que le Maroc a toujours été un pays ouvert et la destination d'immigrés et réfugiés de tous les coins du monde.
Le CNDH a tiré profit d'autres expériences étrangères relatives à l'intégration des immigrés et des recommandations de la société civile pour contribuer à la réussite de la nouvelle politique migratoire au Maroc, a-t-il expliqué, mettant en exergue l'importance des rapports publiés par le Conseil en la matière.

Libé
Lundi 16 Novembre 2015

Lu 543 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs