Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc parmi les pays les plus touchés par la fuite des capitaux

Le Royaume a enregistré près de 10 milliards de dollars de flux financiers illicites en 10 ans, selon Global Financial Integrity




Le Maroc parmi les pays les plus touchés par la fuite des capitaux
La fuite des capitaux demeure un problème crucial pour de nombreuses économies émergentes et en développement.
Selon un rapport de l’ONG américaine Global Financial Integrity (GFI), «Flux financiers illicites issus des pays en développement : 2003-2012», elle a connu une croissance entre 2003 et 2012 de l’ordre de 9,4% par an.
«Après un bref ralentissement pendant la crise financière, les sorties illicites sont une fois de nouveau à la hausse, atteignant un nouveau pic de 991,2 milliards de dollars en 2012», souligne le rapport.
Concerné par ce phénomène, le Maroc aurait ainsi perdu 10 milliards de dollars au cours de cette période. D’après les estimations des auteurs de ce rapport, le Royaume a précisément perdu 998 millions de dollars en l’espace de 10 ans.
Ce qui le place au 59ème rang des pays les plus touchés par les sorties illicites d’argent sur les 145 Etats passés au crible. Juste après la Roumanie (58ème, 10 milliards de dollars) et avant le Liberia (60ème, 982 millions de dollars).
En détail, le rapport souligne que les fuites d’argent ont connu une progression en dent de scie entre 2003 et 2012. Estimées à 554 millions de dollars en 2003, elles ont quasiment doublé en 2004 pour atteindre 905 millions de dollars. Avant d’enregistrer, l’année suivante (2005), un pic de 3,486 milliards de dollars.
Durant les trois années suivantes, 2006 2007 et 2008, la tendance sera plutôt à la baisse. Le rapport indique que le Maroc enregistrera respectivement 681, 612 et 412 millions de dollars. Avant de repartir à la hausse en 2009 et de s’établir à 1,801 milliard de dollars.
Mais après deux baisses successives, enregistrées en 2010 (518 millions de dollars) et en 2011 (243 millions de dollars), le Maroc perdra beaucoup à nouveau en 2012, soit 763 millions de dollars.
Il est à souligner qu’au niveau de la région Afrique du Nord, le Maroc arrive derrière l’Egypte placée 23ème avec des pertes estimées à 37 milliards de dollars, l’Algérie (46ème, 16 milliards de dollars) et la Libye (57ème, 10 milliards de dollars). En revanche, il devance la Tunisie, classée 138ème avec 28 millions de dollars. Sur le continent africain, le Nigeria (10ème, 16 milliards de dollars) et l’Afrique du Sud (12ème, 12 milliards de dollars) dominent ce classement.
Le rapport s’est également intéressé à la facturation frauduleuse. Dans ce registre, le Maroc n’est pas plus loti, 70% des capitaux sortis illicitement du pays le sont à la faveur de ce moyen.
En effet, l’analyse des données statistiques fait ressortir que les fuites d’argent via des facturations frauduleuses ont fait perdre au Maroc d’importantes sommes d’argent, soit 6,90 milliards de dollars (de 2003 à 2012). Avec notamment des pics enregistrés en 2005 (3 milliards de dollars) et en 2009 (1,2 milliard de dollars).
Notons qu’en 2012, les pertes d’argent au moyen de facturations frauduleuses ont été estimées à 534 millions de dollars.
Dans le registre des sorties illicites de capitaux spéculatifs, le rapport précise que le Maroc a enregistré des pertes moyennes de l’ordre de 3 milliards de dollars. En 2012, elles étaient estimées à 229 millions de dollars.
Sur le plan mondial, on notera que la Chine, la Russie et le Mexique dominent le classement. Ils sont suivis par l’Inde (4ème), la Malaisie (5ème) et l’Arabie Saoudite (6ème).
Il est à rappeler que le gouvernement Berkane avait décrété en mai dernier une mesure d’amnistie fiscale au profit des Marocains détenant des avoirs à l’étranger non déclarés. Nombreux observateurs estiment que le gouvernement serait bien loin d’avoir atteint l’objectif escompté.

Alain Bouithy
Mardi 23 Décembre 2014

Lu 1454 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs