Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc meilleure équipe africaine

Tropicale Amissa Bongo de cyclisme




Le Maroc meilleure équipe africaine
L’Erythréen Berhane Natnael a remporté le titre de la 9ème édition de la course cycliste Tropicale Amissa Bongo, à l’issue de la 7ème et dernière étape disputée dimanche à Libreville, alors que le Maroc a été sacré meilleure équipe africaine de ce tour.
Troisième seulement au classement général provisoire la veille à quatre secondes de retard, Natnael, sociétaire de la formation professionnelle française Europcar, a réussi à remonter ce mince écart dimanche au terme d’un circuit infernal de 120 km qui a sillonné les principales artères de la capitale gabonaise.
Il devient du coup le premier Africain à s’adjuger la Tropicale depuis le lancement de la compétition en 2006, et surtout le premier Africain à remporter une course professionnelle à étapes.
L’ex-leader, l’Espagnol Luis Leon Sanchez (Caja Rural), qui a porté sur ses épaules le maillot jaune pratiquement pendant toute la semaine de la course, a finalement terminé deuxième, devant son compatriote Garcia Egoitz (Cofidis).
Et comme l’an dernier, le Maroc s’est emparé du titre de meilleure équipe africaine, suivi de l’Erythrée et de la Namibie. Au classement général, la sélection nationale a terminé dans la cinquième position, derrière les équipes professionnelles Europcar (Fra), Wanty (Bel), Cofidis (Fra) et MTN Qhubeka (Afsud).
Le Maroc a également remporté le maillot de meilleur coureur africain, en la personne du jeune Salah Eddine Mraouni, devant son compatriote Adel Reda et le Namibien Dan Craven.
Tarik Chaoufi demeure l’unique coureur marocain à avoir jamais remporté une étape de la Tropicale. C’était en 2012, édition qui l’a vu aussi s’emparer du maillot de meilleur grimpeur.
Pour cette 9ème édition, son coéquipier en sélection nationale Mohcine Lahsaini, vainqueur du dernier Tour du Maroc, est passé à deux reprises à côté de la victoire, lors des 4ème et 5ème étapes, se contentant à chaque fois du statut de dauphin.
La septième étape, qui a d’abord mené les participants d’Owendo à Libreville sur une vingtaine de kilomètres avant le circuit en ville, a été remportée par le Français Robert Frédéric (Wanty), en 2h 32min 52 sec, devant son coéquipier belge Jans Roy, alors que l’Erythréen Meron Amanuel a pris la troisième place. 

Mardi 21 Janvier 2014

Lu 833 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs