Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc et le CCG




Dans quelques jours, les pays du CCG, le Conseil de coopération du Golfe, vont se réunir avec les deux nouveaux candidats à l’adhésion à cet ensemble, en l’occurrence le Maroc et la Jordanie.
Que se passera-t-il alors ? L’euphorie des premiers jours semble avoir disparu entre-temps.
Alors que pour le Royaume du Maroc, les pays du CCG étaient demandeurs, les voilà qui posent des conditions draconiennes pour son éventuelle adhésion. Adhésion oui, mais avec des restrictions. Autrement dit, si le Maroc veut intégrer l’ensemble des pays du Golfe, il doit se contenter d’un strapontin.
Le Maroc le voudra-t-il ? On peut avancer qu’il dira non ! D’autant qu’il n’a jamais été demandeur. Et ce sont nos frères du Golfe qui ont fait cette offre à Rabat. On s’était interrogé alors sur le pourquoi de cette offre qui paraissait, pour le moins et de prime abord, invraisemblable tant les points d’affinité sont limités.
Le temps de surprise passé, on s’est dit finalement pourquoi pas ? Malgré le facteur distance et d’autres plus pratiques, il y avait bien des points communs, notamment la communauté des régimes héréditaires en place.
Après la surprise, alors que le Maroc s’est montré réaliste, ne voulant pas trop afficher son empressement, il a cependant fait part de son intérêt.
Les pays du CCG, qui étaient pourtant demandeurs, viennent de poser quelques réserves.
Ainsi, le Maroc sera soumis à une période probatoire de deux ans  à l’issue de laquelle il sera décidé finalement de son sort.
Mais, ce qui est important, les Marocains ne bénéficieront pas des mêmes conditions et avantages que ceux des autres pays du Golfe. Donc pas de liberté de circulation, ni de travail pour les Marocains dans les Etats du CCG. Autrement dit, la situation restera comme auparavant.
Puis le Maroc ne sera pas le bienvenu tant qu’il n’aura pas résolu son différend avec l’Algérie. Ce qui veut dire que les pays du Golfe ne veulent pas hériter d’un conflit auquel ils ont essayé à maintes reprises d’aider à trouver une solution, mais jusqu’à présent sans succès.
Peut-être que la prochaine réunion des pays du CCG élargie aux ministres des Affaires étrangères du Maroc et de Jordanie permettra de trouver une solution à quelques problèmes pratiques, mais c’est sûr qu’il ne faut pas s’attendre à une grande avancée vers l’adhésion de ces pays au club jusque-là fermé des Etats du Golfe.

Youssef BENZAHRA
Lundi 5 Septembre 2011

Lu 484 fois


1.Posté par Jamal le 07/09/2011 22:21
En tant que marocain ayant passé des années dans l'un des pays du golf, je ne souhaite pas que notre cher pays soit parmi ces pays .........
Le Maroc un pays de véritables arabes avec une grande histoire et une culture originale sauvegardée par des générations sous la reine d'une ancienne dynastie réspectée. Un pays en voie de la démocratisation selon les normes de nos jours. Pays non pétrolier mais riche de tout ce que souhaitent les pays du golf en avoir et qui n'arriveront jamais à en avoir malgré leur pétrole.
Les marocains sont des héros et des hommes sur lesquels on peut compter. C'est la raison pour laquelle ils ont bien voullu que le Maroc soit avec eux .........
J'espère que les décideurs marocains soient conscients de l'igoisme pétrodollar et s'imposent avec un grand 'honneur pour que le Maroc soit dans le CCG en bénéficiant des mêmes conditions et avantages que tous les Etats du CCG.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs