Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc et la Guinée signent 21 accords bilatéraux

S.M le Roi et le Président Alpha Condé président la cérémonie à Conakry




Le Maroc et la Guinée signent 21 accords bilatéraux
«Les 21 accords de coopération entre le Maroc et la Guinée, signés lundi à Conakry sous la présidence de SM le Roi Mohammed VI et du Président guinéen Alpha Condé, constituent «un record en matière des conventions signées entre le Royaume et ce pays frère» et viennent «confirmer l’étroitesse des relations bilatérales», a affirmé le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Salaheddine Mezouar.
«Toutes les conventions correspondent aux priorités fixées par le gouvernement guinéen, que ce soit en matière de pêche, de transformation des produits de la mer, des points de débarquement, des villages de pêche, de l’eau, de l’électricité, du logement, du développement de zones d’activités industrielles, de la formation professionnelle et de l’éducation, des secteurs importants pour le développement du potentiel et de qualification de la jeunesse de ce pays frère», a souligné M. Mezouar dans une déclaration à la presse.
«Il y a également tout ce qui est en relation avec le financement, qui est important pour le développement et l’accompagnement des projets», a-t-il ajouté.
Pour le ministre, «cette diversité des conventions vient confirmer une nouvelle fois l’étroitesse des relations bilatérales».
«SM le Roi est venu ici en frère et Il est accueilli en frère», a poursuivi M. Mezouar, notant que le Souverain «a un grand sentiment pour l’Afrique et la conviction que l’Afrique et les Africains sont capables de construire un avenir meilleur».
Cette première visite de SM le Roi en Guinée va «affirmer encore une fois la profondeur et la sincérité de nos relations mais surtout constituer un point de départ nouveau dans la relation entre les deux pays», a-t-il affirmé.
Le ministre a également réaffirmé la détermination du Maroc à apporter «tout son savoir-faire, son expertise et le dynamisme de ses secteurs privés et publics pour participer à ce formidable travail de reconstruction que le président Alpha Condé est en train de mener et au travail en profondeur au niveau de la société guinéenne en vue de l’apaiser pour qu’elle se tourne vers l’avenir, tourne la page du passé et se mobilise dans l’effort de reconstruction».
«Les Guinéens, le président Alpha Condé et le gouvernement de Guinée trouveront SM le Roi et le Maroc à leur côté», a conclu M. Mezouar.
Pour sa part, le ministre guinéen de la Coopération internationale, Koutoub Moustapha Sano, a indiqué que la visite officielle qu’effectue SM le Roi Mohammed VI en Guinée ne manquera pas de réaffirmer le «partenariat privilégié» unissant le Maroc et la Guinée et d’identifier de nouveaux axes de coopération.
 «Ce sera le début de rencontres fréquentes et tant souhaitées entre les responsables guinéens et marocains et une occasion d’identifier de nouveaux axes de coopération et de les élargir à travers un forum des investisseurs qui aura pour mission de promouvoir les échanges et les affaires entre les deux pays», a déclaré M. Sano dans un entretien à la MAP.
Au-delà des nombreux accords conclus, «la visite Royale permettra aussi de réactiver certains anciens accords et de les modifier en tenant compte des changements qui ont eu lieu en Guinée», a relevé M. Sano.
Par ailleurs, ce déplacement est aussi l’occasion pour la communauté des affaires des deux pays d’échanger et de s’inspirer, a-t-il dit, notant que le forum d’investisseurs qui se tiendra en marge de la visite du Souverain ne manquera pas de renforcer les liens économiques et d’identifier les opportunités d’affaires.
Le responsable guinéen a souligné que les différents projets qui seront lancés à l’occasion de la visite de SM le Roi permettront «de nous rapprocher de plus en plus du Maroc».
Passant en revue les axes de la coopération bilatérale, le ministre a affirmé que depuis l’indépendance de la Guinée, le Maroc a toujours été «un partenaire privilégié et distingué par sa contribution de qualité au développement socioéconomique de notre pays».
Le Maroc a été «le premier pays avec lequel la Guinée a organisé une Grande commission mixte de coopération», qui a tenu sa première session en 1960. La dernière réunion de cette commission s’est tenue à Conakry en 2012 et la prochaine se tiendra au Maroc cette année, a-t-il dit.
 

MAP
Mercredi 5 Mars 2014

Lu 977 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs