Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc et la Chine conviennent de renforcer leur coopération

Célébration du 55ème anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre Rabat et Pékin




Le Maroc et la Chine conviennent de renforcer leur coopération
Le Maroc et la Chine ont convenu, lundi à Rabat, de booster le volume de leurs échanges commerciaux afin de hisser les liens économiques entre les deux pays au niveau de l'énorme potentiel qu'ils offrent. 
L'annonce de cette volonté intervient à l'occasion de la célébration du 55ème anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre les deux pays, marquée par la visite au Maroc du ministre chinois des Affaires étrangères.   Intervenant lors d'un point de presse à l'issue d'un entretien avec son homologue marocain, le chef de la diplomatie chinoise a noté que le volume des échanges commerciaux entre la Chine et le Maroc s'est établi en 2012 à seulement 3 milliards de dollars US, soulignant qu'il y a là de «vastes perspectives à développer».
 Afin de tirer profit de ces perspectives, la Chine propose de discuter des modalités d'un accord de libre-échange en temps opportun avec le Maroc dans le but de «promouvoir un développement sain et ordonné de notre commerce bilatéral», a-t-il dit. 
 Pékin est également engagé à accélérer ses efforts pour promouvoir les investissements chinois à l'étranger, et prendre une part active dans l'ambitieux programme d'infrastructure au Maroc, a dit le ministre chinois, mettant en exergue le savoir-faire des entreprises chinoises qui «offrent des produits avec un bon rapport qualité-prix».   La Chine entend aussi promouvoir la coopération mutuellement avantageuse dans les secteurs traditionnels comme les phosphates, les pêches maritimes, et les ressources minières, a fait savoir M. Wang. 
  De son côté, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, qui a souligné la volonté du Maroc de hisser les liens avec la Chine au niveau stratégique, s'est dit confiant qu'un partenariat stratégique passe par «l'ouverture de nouveaux horizons et la facilitation de tout ce qui est de nature à renforcer et consolider cette relation». 
 Le Maroc, a-t-il dit, fera ce qu'il a à faire pour traduire dans les faits cette volonté à travers des mesures, parmi lesquelles la facilitation des visas pour les Chinois qui souhaitent se rendre au Maroc, ajoutant : «On ne peut pas vouloir créer un espace commun de prospérité industrielle et ne pas faciliter le visa pour les cadres et les techniciens chinois». 
 S'arrêtant sur les échanges culturel et touristique, le ministre a fait remarquer que la Chine compte parmi les plus grands pays émetteurs de touristes. 
 Il a fait part, dans ce cadre, de la volonté du Maroc d'accueillir plus de touristes chinois, d’autant que le nombre des touristes chinois s’est multiplié de près de 70 fois depuis le début des années 2000.  «C est un élément que nous allons prendre en considération pour aller vers plus de flexibilité», a indiqué le ministre, notant que «le renforcement des relations entre deux grandes nations comme le Maroc et la Chine passe par celui des échanges culturel et touristique».
Il a, dans ce cadre, annoncé qu'une ligne aérienne directe Casablanca-Pékin sera ouverte dès 2014, précisant que l'accord relatif à l'ouverture de cette desserte a été paraphé et les conditions de préparation technique sont en cours. 
Le chef de la diplomatie chinoise a, de son côté, noté que le Maroc est «doté d'importantes ressources touristiques et d'une grande culture qui attirent les voyageurs chinois, et nous devons consentir davantage d'efforts pour leur faciliter les conditions de séjour». Il a, dans ce contexte, fait savoir qu'en 2012, près de 90 millions de touristes chinois sont partis visiter le monde entier. 
 Après avoir rappelé la signature d'un accord d'exemption mutuelle de visas pour les porteurs de passeports diplomatiques et de service, le ministre a formulé le souhait d'envisager dans l'avenir un accord sur l'exemption de visas en faveur des détenteurs des passeports ordinaires. 
 Par ailleurs, les deux parties ont convenu de jeter les jalons d'un partenariat triangulaire liant le Maroc, la Chine et l'Afrique et ce, afin de renforcer le développement économique et humain et promouvoir la stabilité dans ce continent.  

MAP
Mercredi 25 Décembre 2013

Lu 2370 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs