Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc empêche 800 Subsahariens d’entrer par la force à Mellilia

Arrestation de 9 Marocains et Espagnols impliqués dans le vol d’engins des travaux publics




Le Maroc empêche 800 Subsahariens d’entrer par la force à Mellilia
Ni le froid, ni la chaleur, ni l’installation des fils barbelés sur la clôture grillagée séparant le préside occupé de Mellilia du reste du Maroc, ne semblent dissuader les migrants subsahariens de tenter leur chance et de risquer leur vie pour passer de l’autre côté de la Méditerranée. Mercredi, 800 d’entre eux ont été interceptés par les forces de sécurité marocaines et la Guardia civil espagnole au moment où ils voulaient entrer par force à Mellilia. De plus, une embarcation transportant 20 personnes a été également interceptée, a indiqué l’agence espagnole Europa Press en se basant sur la déclaration d’un haut responsable de la Guardia civil, Ambrosio Martín Villaseñor.
Cette même source a précisé que la pression migratoire sur le préside occupé était très forte la nuit de mardi à mercredi, ce qui a expliqué la mobilisation des forces de sécurité marocaines et espagnoles.
Les Subsahariens étaient cachés au mont Gourougou, d’où ils sont descendus en groupes vers Mellilia. Mais grâce aux forces de sécurité marocaines, ils n’ont pas pu accéder à cette ville. Aussi  Ambrosio Martín Villaseñor a-t-il salué les efforts du Maroc dans la lutte contre l’immigration clandestine. Le titre utilisé par El Pais pour cette information publiée, mercredi, a laissé néanmoins entendre que c’est la Guardia civil qui a intercepté ces Subsahariens contrairement à ce qu’a déclaré ce haut responsable de la Guardia civil à Mellilia.
Par ailleurs, les forces de sécurité espagnoles ont démantelé un réseau composé de Marocains et d’Espagnols spécialisés dans le vol d’engins des travaux publics pour les revendre dans d’autres pays comme le Maroc ou l’Allemagne, a annoncé Europa Press.
La Guardia civil a ouvert une enquête depuis le mois d’août 2013 après le vol d’une niveleuse dans la localité de Sueca (Valence). Après plusieurs recherches, les enquêteurs de la police judiciaire dépendant de cette dernière ont pu démanteler lors d’une opération baptisée Wolfpack ce réseau composé de 9 personnes dont l’âge oscille entre 29 et 54 ans. 

TM
Vendredi 24 Janvier 2014

Lu 1198 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs