Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc élu membre du Comité pour la protection des biens culturels en cas de conflit




Le Maroc a été élu, récemment pour un mandat de 4 ans, membre du Comité de l'UNESCO pour la protection des biens culturels en cas de conflit. Cette élection s'est déroulée lors de la VIème Réunion des parties au 2ème  Protocole de 1999 relatif à la Convention de La Haye de 1954 pour la protection des biens culturels en cas de conflit armé, qui s'est tenue les 7 et 8 décembre 2015 au siège de l'UNESCO à Paris.
Le Maroc intègre pour la première fois cet important comité, après avoir obtenu le meilleur score parmi les pays candidats à cette élection (49 voix sur 60 pays votants). Composé de 12 Etats membres élus pour quatre ans, ce comité est notamment  chargé de superviser la mise en œuvre du 2ème Protocole, en gérant la liste des  biens culturels sous protection renforcée, qui relèvent du patrimoine culturel  "de la plus haute importance pour l'humanité".
Pour rappel, le Maroc avait ratifié en 2013 le 2ème protocole de 1999 de la  Convention de La Haye de 1954 pour la protection des biens culturels en cas de  conflit armé.
Dans une déclaration à la MAP, l'ambassadeur du Maroc auprès de l'UNESCO,  Mme Zohour Alaoui, a considéré que le score obtenu par le Royaume au sein de  cet important comité "illustre de façon éclatante, la pleine confiance de la  communauté internationale envers le leadership de SM le Roi Mohammed VI et envers la sagesse et la vision de ses Hautes orientations". 
"Les Etats ne s'y sont pas trompés", a-t-elle souligné, expliquant que dans  "un contexte très sensible sur le plan international, où malheureusement les  biens culturels sont des cibles intentionnelles du radicalisme et de  l'extrémisme, il s'avère plus que jamais nécessaire de s'interroger sur les  mécanismes de protection des biens culturels et notre pays, de par sa culture  ancestrale, de son respect profond des cultures, mais aussi de par sa stabilité  et sa pondération, a beaucoup à apporter au niveau de cette réflexion  urgente".

Libé
Samedi 12 Décembre 2015

Lu 238 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs