Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc élu membre du Comité exécutif de la Fédération internationale des acteurs




Le Maroc a été élu membre du comité exécutif de la Fédération internationale des acteurs (FIA) à l'issue du 21ème Congrès de cette organisation, qui s’est déroulé à Sao Paulo, capitale économique du Brésil, en présence de 150 délégués représentant plusieurs pays dont le Maroc. Le Maroc, élu par 544 voix, siègera pour la deuxième fois au sein du comité exécutif de la FIA, après un premier mandat en 2004-2008.
"L’élection du Maroc est une reconnaissance du rôle et de la contribution du Syndicat marocain des professionnels des arts dramatiques à l’amélioration des conditions de travail des artistes au niveau de l’Afrique, au sein du groupe francophone et dans le monde arabe", a déclaré à la MAP Massoud Bouhcine, président du syndicat qui a représenté le Maroc à cette rencontre. Le congrès a été sanctionné par la réélection de Ferne Downey (Canada) pour un deuxième mandat à la tête de l’organe et par l’élection de Denys Fouqueray (France), Kadja Holm (Danemark), Christine Payne (Royaume uni), Ligia de Paula Sousa (Brésil), David White (USA) et Vladimir Kamen (Russie) en tant que vice-présidents.
En plus du Maroc, les représentants de la Suède, de l’Australie, du Japon, de la Suisse, de la Turquie et de Croatie ont été élus pour siéger au sein du comité exécutif de la FIA pour un mandat de quatre ans.
Organisé du 22 au 25 septembre Sao Paulo sous le thème ''Agir pour la diversité", le congrès a évalué le travail réalisé par la FIA depuis 2012, identifié les nouveaux défis qui se posent et cherché à définir de nouvelles priorités d'action. Une motion d'urgence appelant à protéger les réfugiés à été adoptée à l'issue de ce congrès qui se tient une fois tous les quatre ans.
La rencontre s’est focalisée sur une série de questions intéressant les acteurs, dont la protection de la pluralité et de la diversité artistique et culturelle, la protection de la propriété intellectuelle dans l'espace numérique, le traitement égalitaire réservé aux productions mondiales, l'activation et la mise en œuvre effective des lois professionnelles relatives aux artistes et les droits fondamentaux au travail.
Le Syndicat marocain des professionnels des arts dramatiques, anciennement connu sous le nom de Syndicat national des professionnels du théâtre (SMPT) avait accueilli, en 2008 à Marrakech, le 19 Congrès de la FIA qui a été marqué par un message Royal aux participants.
La FIA représente près de 85 syndicats, guildes et associations professionnelles d'artistes-interprètes dans plus de 60 pays du monde.
Reconnue comme instance sectorielle par l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI), l'UNESCO, l'Organisation internationale du travail (OIT) et l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), la FIA œuvre pour une pleine reconnaissance des droits sociaux, économiques et moraux des artistes-interprètes et plaide en faveur de politiques culturelles cohérentes qui leur permettent une vie digne, conformément à la recommandation de 1980 de l'Unesco sur le statut de l'artiste.

Vendredi 30 Septembre 2016

Lu 298 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs