Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc dans une position stratégique pour l’intégration énergétique




Le Maroc dans une position stratégique pour l’intégration énergétique
Selon le rapport de la Charte de l’énergie concernant le climat des investissements au Maroc, le pays se trouve dans une position stratégique pour l’intégration énergétique avec les pays voisins et dans la région méditerranéenne.
Dans ce rapport qui sera publié prochainement et dont la MAP a pu avoir quelques extraits, la Conférence de la Charte de l’énergie, organe directeur et décisionnaire du processus de la Charte de l’énergie, encourage le Maroc à soutenir toutes les initiatives en rapport avec l’interconnexion des marchés de l’électricité et du gaz naturel. 
La Conférence de la Charte de l’énergie y assure aussi que le Maroc a créé un environnement favorable aux investissements étrangers et qui met en œuvre les principes du marché dans le secteur de l’énergie. 
Le Maroc a également créé des conditions non discriminatoires pour les investissements étrangers en conformité avec les principes de la Charte de l’énergie qui date de 1991 et dont le Royaume a signé la déclaration politique en septembre 2012, ajoute le document. 
En prenant acte du climat propice à l’investissement au Maroc, la Conférence de la Charte de l’énergie invite le Royaume à envisager l’adhésion à la Charte de l’énergie et au protocole sur l’efficacité énergétique afin de renforcer les conditions pour le commerce, le transit et les investissements dans le secteur énergétique.  Le but, selon le rapport, est également de promouvoir et de développer l’efficacité énergétique des programmes et des mécanismes de coopération au niveau international dans la circonscription de la Charte de l’énergie.  Le Maroc est invité aussi à inclure l’adhésion à la Charte de l’énergie comme un élément central de sa stratégie nationale de l’énergie dans le cadre du chapitre consacré à ‘l’intégration régionale et internationale’’. En outre, la Conférence de la Charte de l’énergie note que le Maroc a défini des priorités claires dans la stratégie nationale de l’énergie et a identifié des plans d’action concrets pour atteindre les objectifs ambitieux de la diversification du mix énergétique et de réduire la dépendance énergétique. 
Le Maroc, relève-t-elle, a identifié aussi des opportunités d’investissement solides dans le secteur de l’énergie renouvelable et a prévu un système de financement viable grâce à des fonds publics et privés au niveau national et international, sans avoir recours à des incitations spécifiques.

Samedi 8 Novembre 2014

Lu 401 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs