Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc culturel sur scène et en fête




Le Maroc culturel sur scène et en fête
La scène culturelle marocaine célèbre vendredi 21, jour de l’été, la grande fête internationale de la musique.
A l’instar de nombreux autres pays à travers le monde, les rues et espaces publics de plusieurs villes marocaines résonneront aux sons et rythmes de divers groupes commémorant une journée consacrée à la musique.
A l’origine française, la fête de la musique a franchi les frontières de l’Hexagone pour s’installer dans plus de 110 pays à travers le monde.
Il faut dire que cette journée festive, lancée officiellement en 1983 par Jack Lang, ex-ministre français de la Culture, est depuis lors devenue un rendez-vous très prisé des musiciens amateurs qui animent bénévolement rues et espaces publics. Mais aussi de nombreux professionnels qui n’hésitent pas à se produire dans des endroits insolites ou inhabituels pour être au plus près du grand public particulièrement de leurs fans.  
Adopté récemment au Maroc, la fête de la musique séduit de plus en plus d’opérateurs et institutions culturels qui redoublent d’efforts pour offrir des spectacles gratuits (c’est là même le principe de la fête) à un public demandeur et enthousiaste.
Pour les amateurs de musique, cette fête est surtout l’occasion de se trémousser sans souvent trop s’éloigner de chez soi. En famille ou seul, ils se retrouveront vendredi soir un peu partout à travers leur ville pour écouter soit la musique classique avec l’Orchestre philharmonique du Maroc (Casablanca et Rabat), soit la musique traditionnelle avec le mythique groupe Nass Al Ghiwane (Agadir) ou encore  les maitres gnaoua qui gratifieront le public souiri d’excellents chants et magnifiques fusions dans le cadre du Festival Gnaoua- Musiques du monde. Mais aussi du jazz avec l’Orchestre national de jazz (ONJ) qui fera vibrer Tanger, la veille de la fête.
Bref, tous les genres musicaux ou presque enflammeront public et villes pour une belle entrée en été.
Il faut toutefois préciser que le Maroc n’a pas attendu cette date pour annoncer les couleurs de l’été. Plusieurs spectacles organisés récemment ont déjà donné le goût au public de ce que sera cet été : tout simplement chaud.

Alain Bouithy
Mercredi 19 Juin 2013

Lu 392 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs