Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc culturel à l’honneur au dix neuvième SIEL


La Libye invitée d’honneur du Salon international de l’édition et du livre de Casablanca



Le Maroc culturel à l’honneur au dix neuvième SIEL
Le coup d’envoi de la dix-neuvième édition du Salon international de l’édition et du livre (SIEL) de Casablanca a été donné vendredi à la Foire internationale de Casablanca.
« Vivre le Maroc culturel » est le thème de cette édition qui met à l’honneur la Libye. Ce pays propose, à cette occasion, un programme varié comprenant des soirées artistiques (dont trois consacrées à la poésie et une quatrième réservée à la nouvelle), une exposition d’œuvres plastiques de femmes et d’hommes artistes de Libye et « quatre colloques intéressants portant sur : les voix féminines dans la vie littéraire libyenne; la culture de l’enfant; les relations historiques entre les pays du Maghreb; les langues et dialectes maghrébins », soulignent les organisateurs.
Dans le cadre de cet hommage, il sera également proposé au public six conférences sur divers thèmes. En l’occurrence la traduction, les médias, le théâtre, le patrimoine de la nouba, la poésie libyenne contemporaine et la société maghrébine de la connaissance.
Plusieurs activités figurent également au programme de cette édition notamment des colloques sur les questions actuelles, des séances de dédicace de livres, des soirées poétiques animées par  des poètes marocains et arabes, des témoignages d’artistes marocains résidant au Maroc ou  à l’étranger autour de leurs expériences dans le domaine de l’écriture et de la création.
Le SIEL sera aussi l’occasion pour le public de découvrir de nouvelles voix littéraires, aussi bien dans le domaine de la nouvelle que celui du roman ou encore celui de la poésie. Et d’apprécier des expériences littéraires diverses, au niveau du Maroc et du monde arabe.
Il est à noter que dans le cadre du programme «Une heure avec un écrivain », les lecteurs pourront rencontrer les auteurs dont ils apprécient les œuvres. Objectif : établir «entre les deux parties un dialogue franc et transparent». Ce qui devrait «rapprocher la distance imaginaire entre l’auteur, ses lecteurs et le grand public», estiment les organisateurs.
Les organisateurs annoncent également la tenue d’une rencontre autour des voix  créatives issues de l’Amérique latine et des Caraïbes. Organisée par le ministère de la Culture en coordination avec les ambassades de l’Amérique latine à Rabat, cette rencontre «vise à jeter plus de lumière sur un ensemble de voix créatives issues de l’Amérique latine et des Caraïbes ainsi qu’à affermir les ponts et rapprocher les distances entre les créateurs et l’ensemble des lecteurs marocains», précise-t-on.
Cette rencontre, ajoute-t-on, sera aussi «l’occasion de réfléchir sur les possibilités de multiplier les activités de traduction à partir des langues espagnole et arabe et vers elles, avec la présentation de textes réalisés dans ce cadre».
Le Salon du livre de Casablanca se tient jusqu’au 7 avril prochain

Alain. B & Najoua. F
Samedi 30 Mars 2013

Lu 1175 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs