Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc continue de réduire son déficit commercial




Entre baisse des importations des produits énergétiques et nette progression des ventes du secteur automobile



En publiant les indicateurs préliminaires des échanges extérieurs pour juillet 2015, l’Office des changes vient d’afficher un allégement du déficit commercial au Maroc de 20,5 % à fin juillet dernier par rapport à la même période de l'année précédente. Et d’expliquer que ce déficit a reculé de 92,4 milliards de dirhams (MMDH) à fin juillet 2015, contre 116,2 MMDH un an auparavant faisant savoir, toujours dans le registre des bonnes nouvelles, que les échanges extérieurs du Maroc ont été, eux aussi, marqués par une amélioration du solde commercial de 23,9 MMDH. 
Dans ce cadre, la même source a noté que le taux de couverture des importations par les exportations a gagné 7,2 points s'élevant à 57,8 % contre 50,6 % à fin juillet 2014.
«Cette évolution est imputable à la progression de 6,3 % des exportations (126,7 MMDH contre 119,2 MMDH) et à la baisse de 7 % des importations, soit 219,1 MMDH contre 235,5 MMDH», fait-on ressortir relevant que cette baisse concerne principalement les produits énergétiques (-28,7 %), et dans une moindre mesure les produits alimentaires (-15,8 %) et les produits finis de consommation (-2,3 %). 
Néanmoins, l’on tient à souligner de même source que les acquisitions de biens d'équipement (+6,4 %), de demi-produits (+3,9 %) et de produits bruts (+6,3 %) continuent d'augmenter.
Pour ce qui est des exportations, l’Office signale que leur évolution fait suite à la nette progression des ventes du secteur de l'automobile (+18 %), conjuguée à la hausse des exportations des phosphates et dérivés (+17 %) et de l'agriculture et l'agroalimentaire (+12,2%). 
Et d’ajouter que le secteur de l'industrie pharmaceutique enregistre également une amélioration (+3 %).
Par ailleurs, le document fait état de flux des investissements directs étrangers (IDE) qui ont atteint 16 MMDH à fin juillet dernier, contre 13,9 MMDH durant la même période un an auparavant, soit une progression de 14,7 %. Cette évolution, précise-t-on, est imputable à la hausse des recettes de 18,2 % (20,7 MMDH à fin juillet 2015, contre 17,5 MMDH à fin juillet 2014) et des dépenses de 32 % (4,7 MMDH contre 3,6 MMDH).
Quant aux recettes des Marocains résidant à l'étranger (MRE), elles ont affiché une progression de 5,5 %, atteignant 35,2 MMDH à fin juillet 2015, contre 33,4 MMDH durant la même période en 2014.
Et d’ajouter que la balance voyages dégage, pour sa part, un excédent de 23,5 MMDH contre 24,7 MMDH à fin juillet 2014, en retrait de 4,9 % indiquant, dans ce sillage, que les recettes voyages ont baissé de 3,1 % (30,3 MMDH contre 31,3 MMDH), alors que les dépenses ont, elles, augmenté de 3,7 % (6,8 MMDH contre 6,6 MMDH).


 

Meys.B
Lundi 31 Août 2015

Lu 2763 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs