Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc aux rencontres d’affaires “Aerospace & Defense Suppliers Summit” à Seattle


L’industrie aéronautique nationale offre la possibilité d’atténuer le déficit de la balance commerciale



Le Maroc prendra part aux rencontres d’affaires “Aerospace & Defense Suppliers Summit” dans la capitale mondiale de l’aéronautique Seattle les 14 et 15 avril 2016, à l’initiative de Maroc Export et du Groupement des industries marocaines aéronautiques et spatiales (GIMAS).
Cet événement sera marqué par une présence institutionnelle ainsi qu’une conférence pour la présentation du marché de l’aéronautique marocain qui sera animée par le ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique, Moulay Hafid Elalamy.
En effet, cette convention d’affaires internationale des industries aéronautique et spatiale sera marquée par la participation de 4 représentants marocains des écosystèmes aéronautiques, notamment l’ingénierie, l’Assemblage, les systèmes électriques (EWIS) et l’entretien - réparation & révision (MRO) ainsi que la participation de 800 entreprises de l’industrie aéronautique nord-américaine et mondiale de 40 pays dont 600 exposantes et l’organisation de 11000 rendez-vous BtoB, selon un communiqué des organisateurs.. 
Depuis plus d’une décennie, le Maroc s’est engagé dans une véritable stratégie de renouveau industriel profitant des possibilités d’investissement qu’offrent un marché mondial en pleine restructuration.
L’industrie aéronautique nationale offre la possibilité d’atténuer le déficit de la balance commerciale. Aujourd’hui, sa contribution au total des exportations a culminé à près de 5% contre seulement 1% il y a dix ans. De plus le “Made in Morocco” pourra se targuer du renforcement de son contenu technologique et au positionnement de notre pays sur les chaines de valeur mondiales. 
Fort de sa position stratégique, le pays présente aujourd’hui une offre intégrée regroupant huit principaux domaines d’activité : travail des métaux, électronique/avionique, services, fabrication de pièces composites, maintenance/réparation, support technique, assemblage de sous-structures 
Les efforts d’accroissement concurrentiel se poursuivent avec la mise en place du plan d’accélération industrielle 2014-2020. En effet, à fin juillet 2015, quatre écosystèmes ont été lancés et qui contribueront d’ici 2020, à créer 23.000 nouveaux emplois, soit le triple de l’effectif actuel, à doubler le CA. à l’export pour le porter à 16 milliards MAD, à atteindre un taux d’intégration locale de 35% et à drainer plus de 100 nouveaux acteurs.
Orienté 100% vers l’export, le secteur aéronautique est considéré parmi les moteurs de croissance qui devraient représenter 70% de la croissance industrielle au Maroc. Selon les derniers chiffres du Groupement des Industries marocaines Aéronautiques et spatiales GIMAS), le secteur a enregistré en 2014 un chiffre d’affaires à l’export de plus d’un milliard d’euros au lieu de 770 millions en 2012. 
L’industrie aérospatiale est un secteur déterminant de l´économie nord-américaine. D’après l’Aerospace industries association (AIA), l’aéronautique emploie quelque 624.000 salariés aux Etats-Unis pour un chiffre d’affaires consolidé de 223 Mds USD. Le secteur enregistre une nouvelle phase de croissance et les perspectives du marché sont aujourd´hui très favorables avec à la fois un développement et un renouvellement de la flotte aéronautique mondiale. Chef de file de l’aéronautique, Boeing est le premier avionneur mondial devant Airbus et Bombardier, et le premier en termes de nombres d’avions commerciaux produits annuellement. 
De plus, les grands groupes français disposent de nombreux centres de production sur le territoire américain (Safran, Thales, Zodiac, American Eurocopter, etc.). Plus de 200 filiales aéronautiques françaises sont implantées. Ces équipementiers ont une capacité de sous-traitance à l’échelle mondiale et profitent de bases à proximité de grands marchés tels que le Maroc pour pénétrer l’Europe, l’Asie du Sud-Est pour pénétrer la Chine. Ainsi la présence forte du Maroc à cet évènement permettra de positionner le Royaume comme base de sous-traitance pour le marché européen.
Dans cette quête de nouvelles opportunités de diversification aussi bien de marchés que de partenaires, Maroc Export s’appuie sur une stratégie de ciblage bien structurée à travers des actions promotionnelles au profit du secteur telles que “Aérospace Meetings”, “Canadian Aerospace Summit, Morocco” et “Marrakech Air Show” au Maroc, “Aerospace Meetings Bucarest” en Roumanie, “Aerospace & Defense Meetings Sevilla” en Espagne, “Advanced Manufacturing Meetings” à Clermont Ferrand, “Engine Forum Sonora” à Hermosillo au Mexique, “Ankara International Cooperation Days in Defense & Aerospace” à Ankara, et “Aeromart Toulouse” à Toulouse.


Libé
Jeudi 14 Avril 2016

Lu 721 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs