Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc appelle à la cessation immédiate de l’agression israélienne

Le Royaume exhorte la communauté internationale à fournir l’assistance humanitaire nécessaire au peuple palestinien




Le Maroc appelle à la cessation immédiate de l’agression israélienne
Le Royaume du Maroc «suit de près la situation tragique» à Gaza et appelle à «la cessation immédiate de la lâche agression israélienne qui prend pour cible des civils palestiniens désarmés», a affirmé, mardi au siège des Nations unies à New York, l’ambassadeur du Maroc à l’ONU, Omar Hilale.
Le Royaume du Maroc, qui «déplore et dénonce» l’escalade militaire israélienne, qui vise le peuple palestinien, en violation flagrante de la légalité internationale, appelle la communauté internationale à «assumer son entière responsabilité et à intervenir de façon urgente en vue de la cessation immédiate de cette lâche agression à l’encontre de civils désarmés», a souligné l’ambassadeur devant le Conseil de sécurité de l’ONU.
M. Hilale, qui s’exprimait dans le cadre d’une séance publique de l’Organe exécutif, consacrée à la situation au Moyen-Orient, a ajouté qu’il revient à la communauté internationale de «protéger le peuple palestinien et préserver ses droits légitimes, tout en exhortant Israël à respecter la légalité internationale». Et l’ambassadeur de rappeler, dans ce contexte, que S.M le Roi Mohammed VI, Président du Comité Al-Qods, a eu un entretien téléphonique, dimanche dernier, avec le Président palestinien Mahmoud Abbas, consacré au suivi de la situation tragique sans précédent qui prévaut à Gaza, en violation flagrante des valeurs humaines et du droit international humanitaire. Sa Majesté le Roi a exprimé ses sincères condoléances aux familles des martyrs palestiniens et sa compassion avec les victimes, dénonçant, une nouvelle fois, les agressions israéliennes systématiques contre le peuple palestinien, sa terre et ses biens, et réaffirmé le soutien du Maroc, Roi, gouvernement et peuple, aux Palestiniens frères, a encore rappelé le représentant permanent.
Le Souverain, a poursuivi l'ambassadeur devant l'Organe exécutif, a ordonné, l'octroi d'une aide humanitaire d'urgence, à la population palestinienne de la Bande de Gaza, et décidé d'offrir aux blessés, victimes des raids israéliens, la possibilité d'hospitalisation pour soin et traitement, au Maroc.
Ces décisions Royales, a-t-il ajouté, s'inscrivent dans le cadre de la solidarité permanente et du soutien continu du Royaume envers le peuple palestinien frère.
Cette réunion, a-t-il poursuivi, se tient à un moment où la région du Moyen-Orient connaît des développements et des dérapages dangereux qui constituent une détérioration sans précédent d'une situation humanitaire d'ores et déjà précaire et ce depuis des années, en raison de pratiques préméditées et provocatrices auxquelles se livre Israël à l'encontre des Palestiniens.
L'escalade militaire israélienne injustifiée et inacceptable en cours, dont la cible sont des civils désarmés, ne conduira qu'à plus de haine et de violences avec les conséquences graves, mettant à mal tous les efforts déployés jusqu'à présent pour faire avancer le processus de paix, a averti le diplomate marocain, déplorant les centaines de victimes, parmi lesquelles des enfants, des femmes et des personnes âgées.
Les opérations militaires, qui se poursuivent, ne mèneront qu'à une intensification du bain de sang et à plus de victimes civiles, a-t-il dit, ce qui va compliquer davantage la situation et entraîner plus de violences et alimenter la haine et l'extrémisme.
C'est pourquoi «nous appelons à une fin immédiate de l'agression qui vise Gaza aujourd'hui», a-t-il soutenu, soulignant que le Maroc «appuie tous les efforts qui sont consentis actuellement par nombre de pays arabes et étrangers ainsi que par le Secrétaire général de l'ONU, en vue de parvenir à un cessez-le-feu immédiat».
Le Maroc exhorte la communauté internationale à assumer pleinement ses responsabilités et à fournir l'assistance humanitaire nécessaire au peuple palestinien afin de lui permettre de surmonter cette crise et d'exercer ses droits inaliénables, a-t-il ajouté. Et de conclure que le Maroc, attaché qu'il est aux négociations de paix et à l'initiative de paix arabe, est convaincu que «ni la guerre, ni le bain de sang avec son lot de victimes innocentes dont nous sommes témoins aujourd'hui, ne parviendront au règlement de cette question, mais bien un retour à la table des négociations en vue d'une solution à deux Etats sur la base des frontières de 1967, et l'édification d'un Etat palestinien indépendant avec Al-Qods-Est pour capitale».

MAP
Jeudi 24 Juillet 2014

Lu 969 fois


1.Posté par Bousbia le 24/07/2014 02:22 (depuis mobile)
Messieurs,l heure est grave Israël n a que pour seul but l extermination des palestiniens et du peuple arabomusulman.par conséquent vous savez ce qu il vous reste a faire . Ils n ont jamais voulu discuter c est un leur stop stop et stop

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs