Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc à la traîne en matière de liberté de la presse

Placé 147ème sur 197 pays par l’ONG américaine Freedom House




Le Maroc à la traîne en matière de liberté de la presse
L’Organisation non-gouvernementale Freedom House vient de classer le Maroc à la 147ème place sur un total de 197 pays avec un score de 66 et un statut de «pas libre».
Dans son dernier rapport sur la liberté de la presse dans le monde publié le 1er mai 2014, cette ONG qui a mis le Maroc au 7ème rang sur les 19 pays de la région MENA, a donné le même score (66) et le même statut (pas libre) à notre pays qu’au cours de son classement 2013 où elle l’avait placé à la 149ème place sur 196 pays.
«La liberté de la presse au Maroc est malmenée», a souligné le dernier rapport de l’ONG américaine pour justifier son actuel classement, considérant que malgré «une légère amélioration», il figure toujours dans «la case des Etats qui ne respectent pas ce droit».
Réagissant à ce rapport qui constitue le troisième du genre à avoir infligé un camouflet à l’actuel Exécutif après ceux de RSF et du SNPM, le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement l’a qualifié  vendredi de «pas équitable» et ne reflétant point «la réalité de la pratique journalistique» ni celle de «la liberté de la presse au Maroc».
Mieux encore, a-t-il précisé, le Royaume a fixé des critères fondés sur la transparence, l’impartialité et le pluralisme pour ce qui est du soutien à la presse écrite et a engagé, depuis fin 2012, un dialogue avec plusieurs ONG, tout en érigeant en priorité l’adaptation de l’arsenal juridique régissant le secteur de la presse avec les dispositions constitutionnelles.
Une affirmation qui ne semble pas avoir été partagée par le Syndicat national de la presse marocaine.
Lors d’une conférence de presse tenue à Rabat à la veille de la Journée internationale de la liberté de la presse, le président du SNPM, Younès Moujahid, a, en effet, critiqué le bilan législatif destiné à garantir la liberté de la presse en le qualifiant de «négatif». 
Il a également fait observer que ni le Code de la presse et de l’édition, ni le statut du journaliste professionnel et encore moins la loi sur l’accès à l’information n’ont été promulgués jusqu’à présent, affirmant que la garantie de l’indépendance de la justice constitue le prélude essentiel à toute réforme en la matière afin de «ne pas vider de sa substance toute loi éventuelle».  Il a, par ailleurs, estimé que les établissements médiatiques publics «n’ont connu aucune nouveauté depuis les années 90», ajoutant qu’«il n’y a aucune orientation vers une véritable réforme» et que les conclusions les plus importantes du dialogue national sur les médias et la société n’ont pas été mises en application.

L.M
Lundi 5 Mai 2014

Lu 1056 fois


1.Posté par mourade le 05/05/2014 14:25
Cette ONG est elle credible?Est sur quel critere fait elle son analyse?
Je pense en leur donnant un peut de(bakchich),ils nous placeraient parmi les 10 meilleurs.

2.Posté par manal le 05/05/2014 16:23
La presse n’est pas libre au Maroc. C’est ce que nous rappelle le rapport 2014
 de l’ONG sur  la liberté de la presse dans le monde. Sur 197 pays, le Maroc est classé 147ième, occupant ainsi le même rang que l’Afghanistan, le Cameroun. Il est également classé dans la catégorie qualifiée de « Not free ».  Dans la région MENA, le royaume n’est pas mieux loti. Il est classé 7ième,  et devancé par  la Tunisie (3ième), l’Algérie  (4ième)  et le Koweït dont les presses sont qualifiées de « Partly free ». Même si la presse en Libye n’est pas libre,  le pays devance  aussi le Maroc d’une courte tète dans le classement MENA et occupe la 6ième place. Le classement 2014 a pris en compte tous les évènements qui ont eu lieu entre le 1er janvier et 31 décembre 2013.
Le maroc au meme niveau que l afghanistan,c est du ridicule.............

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs