Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc à l’honneur au 39ème Festival Ile-de-France




Le Maroc est à l’honneur à la 39ème édition du Festival de l’Ile-de-France qui se tiendra du 6 septembre au 11 octobre 2015. Placé sous le thème « Musiques vagabondes », le festival consacre sa première journée dans le Domaine de Villarceaux, à la musique marocaine, indiquent les organisateurs dans un communiqué.  Dix concerts, cinq scènes et plus de cinquante artistes seront donc au rendez-vous pour célébrer une terre où la musique se décline résolument au pluriel : le Maroc.
Originaires de Taroudant, les rythmes et les danses de la «dakka roudania» accueilleront le public à l’entrée du parc, avant que la fièvre des percussions de Karim Ziad, le guembri et la voix puissante de Hamid El Kasri l’entraînent dans la danse. Leur concert sera précédé de celui du virtuose du hajjouj, Mehdi Nassouli qui se produit pour la première fois en France avec sa formation aux accents groovy.
Ambassadeurs de la culture berbère, Ali Chouhad, Fatima Tachtoukt et Ali Faiq seront, quant à eux, parmi les poètes-chanteurs emblématiques les plus attendus. A l'ombre du chapiteau, deux groupes reflets d’une jeunesse créative et audacieuse: Mobydick, rappeur rbati à la rime redoutable et N3rdistan qui célèbre une poésie matinée des couleurs de l’Oriental beat. Enfin, c’est à Najat Aâtabou, grande figure de la chanson populaire marocaine, qu’il reviendra de clore les festivités.
Il est à noter que depuis 39 ans, le Festival de l’Ile-de-France anime l’automne francilien avec une trentaine de concerts, dont une majorité de créations, articulés autour d’une thématique chaque année renouvelée. Aux mois de septembre et octobre, entre 20 et 25 000 spectateurs suivent ce jeu de piste culturel en Île-de-France et découvrent, à l'occasion des concerts, des lieux du patrimoine parfois inaccessibles au public (châteaux, églises, cirques, anciennes usines ou parcs somptueux). «L'écoute des divers répertoires dans ces cadres uniques est la promesse de moments hors du commun et de souvenirs forts», soulignent les organisateurs, qui précisent également qu’outre la musique, le festival propose une centaine d’actions culturelles autour des concerts : résidences de création avec amateurs, visites, rencontres, conférences, ateliers, masterclasses et interventions en milieu scolaire.

M.O
Mercredi 26 Août 2015

Lu 801 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs