Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc a besoin d’une stratégie promotionnelle pour conquérir le marché US

Selon un expert américain, il faut remédier au déséquilibre entre production et marketing




Le Maroc a besoin d’une stratégie promotionnelle pour conquérir le marché US
Lors d’une conférence tenue sous le thème «Le marketing agricole à la conquête des marchés», en marge du Salon international de l'agriculture du Maroc (SIAM), jeudi à Meknès, un expert américain en marketing agroalimentaire, Thom Stevenson, a mis en exergue le déséquilibre existant entre la production et les méthodes de marketing, dans la mesure où la production marocaine respecte souvent «les règles d'or» plus que les Etats-Unis qui accordent un intérêt particulier au marketing.
Tout en signalant que le Maroc est «bien positionné» pour réussir sa conquête du marché américain, il a précisé que les exportateurs marocains doivent consentir leurs efforts afin de pouvoir s’adapter aux réalités du marché américain, qui se trouve, selon lui, « encombré » de produits et «ne doit pas être ciblé en tant que marché unique, mais en tant que plusieurs marchés avec différentes exigences et habitudes de consommation».
Dans le détail, il a expliqué que le consommateur américain est «trop exigeant» et cherche un produit «unique et attirant», ce qui ramène à dire que le produit commercialisé aux USA doit avoir une certaine notoriété.
Une notoriété qui doit être mise en lumière afin de convaincre le consommateur américain sur la qualité du produit qu’on lui propose, notamment du fait qu’il s’interroge souvent sur les «composantes du produit», avant d’en demander le prix.
 Ce qui doit être bien déterminé dans le cadre d’une stratégie promotionnelle claire, selon ce chercheur qui a fait un exposé intitulé «Conquérir le marché nord-américain et au-delà! Comment le Maroc peut profiter de sa position exceptionnelle dans le marché mondial».
M. Stevenson a précisé, dans cette perspective, que le consommateur américain est prêt à dépenser pour une bonne qualité des produits alimentaires et ce pour des raisons de santé ou diététiques, appelant ainsi les Marocains à adapter leurs offres aux exigences du marché US afin de relever le défi d'établir des relations commerciales à long terme avec les Américains.
Dans ce cas, le Maroc peut conquérir le marché américain par ses produits agricoles, étant donné qu’il dispose d’une base solide qui repose sur une bonne qualité des produits, un stock consistant, une production qui respecte les normes internationales et un climat d'affaires favorable, a conclu M. Stevenson.

Mohammed Taleb
Lundi 29 Avril 2013

Lu 1019 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs