Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le MAT sur la bonne voie des huitièmes de finale de la Ligue des champions




Le MAT sur la bonne voie des huitièmes de finale de la Ligue des champions

Iajour bourreau 
de Kano Pillars


Le MAT a pris une sérieuse option pour la qualification au tour des huitièmes de finale de la Ligue africaine des clubs champions. Samedi, en accueillant au stade Saniet Rmel à Tétouan l’équipe nigériane de Kano Pillars pour le compte du match aller des seizièmes de finale, les champions du Maroc n’ont pas trop fait dans les détails, scellant le sort de cette explication sur le large score de 4 à 0.
Le match MAT-Kano Pillars est la dernière rencontre de ce tour. Elle fut reportée jusqu’au 21 mars suite à l’attaque terroriste dont a été victime, le début de ce mois, la formation nigériane. L’autobus de celle-ci avait été attaqué alors que l’équipe allait disputer un match de championnat local. Billan de l’assaut : 5 joueurs ont été blessés en plus d’un climat de terreur qui n’a toutefois pas inquiété outre mesure la CAF qui a maintenu le retour à Kano le 4 avril prochain.
Le MAT se trouve donc dans l’obligation de faire le voyage au Nigeria pour disputer le second acte. Si sur le plan sécuritaire, le risque reste de mise, au niveau sportif, le MAT est en droit de se targuer de sa parfaite opération après  son carton plein à domicile.
Le Maghreb de Tétouan, encouragé par son public présent en masse sur les gradins, a démarré pied au plancher cette rencontre. Le bourreau des Nigérians n’était autre que le meilleur attaquant du Maroc, Mohcine Iajour, auteur d’un joli triplé dès le first half. L’international marocain a frappé aux 14, 27 et 35èmes minutes, avant que le réserviste de luxe Zaïd Kerrouche n’inscrive un quatrième but aux extra-times de la seconde période. Une victoire avec l’art et la manière pour la formation tétouanaise qui avait sorti au tour préliminaire  le club malien du Cercle Olympique de Bamako. Au cas où le MAT franchirait ce cap, il héritera au stade des huitièmes de finale du vainqueur du match opposant les Egyptiens d’Al Ahly aux Rwandais d’APR FC.
Pour rappel, le second représentant du football national dans cette C1 continentale, le Raja de Casablanca  avait réussi, le 14 de ce mois, une bonne opération à Durban après avoir surclassé l’équipe de Kaizer Chiefs par 1 à 0, sachant qu’au tour préliminaire, il avait éliminé les Congolais des Diables Noirs. 
Si les Verts, doubles lauréats de cette épreuve en 1997 et 1999, parviendraient à se qualifier aux huitièmes de finale, ultime tour avant la formule des groupes, ils joueront soit les Algériens de l’Entente de Sétif, tenants du titre, soit les Gambiens du Real Banjul FC. Il convient de signaler en dernier lieu qu’en Coupe de la CAF, la représentation marocaine sera assurée uniquement par le FUS et ce, après l’élimination d’entrée de la Renaissance de Berkane, défaite par les Maliens de Onze Créators.
Le FUS, vainqueur de la C2 en 2010 et exempt du tour préliminaire, avait surclassé à domicile au match aller des seizièmes de finale l’AS Port du Togo par 3 à 0. Au cas où les Rbatis baliseraient leur chemin pour les huitièmes, ils auront à jouer soit le Zamalek d’Egypte soit Ryon Sport du Rwanda.  

 

L’OCK surprend le DHJ

L’Olympic club Khouribga (OCK) a battu le Difaâ Hassani El Jadida (DHJ) sur le score de 1 à 0, vendredi soir au complexe OCP à Khouribga en match de la 24e journée du championnat Pro Elite 1 de football. Le club local s’est imposé grâce au but de Brahim Bezghoudi (90e).
Au classement, l’OCK occupe seul la 2e place et ne compte que quatre longueurs de retard sur le leader, le Wydad Casablanca.  Le DHJ reste 6e avec 34 points après avoir enregistré sa 8e défaite.
Samedi, deux rencontres ont été au programme. Le KAC Kénitra et l’AS FAR ont fait match nul (0-0) au stade municipal de Kénitra. Le KAC, auteur de son 6e nul contre 6 succès et 11 défaites, occupe la 12e place (24 pts), alors que  l’AS FAR dont la dernière victoire remonte à la 16e journée face au Chabab Atlas Khénifra (3-1), concède son 11e match nul contre 5 victoires et 8 défaites et occupe la 10e place (26 pts) à six points de la lanterne rouge, l’Ittihad Zemmouri Khemisset (20 pts).
Le Hassania Agadir et l’Olympic club Safi (OCS) ont fait eux aussi match nul (0-0) au Grand stade d’Agadir.
Au classement, le club du Souss gagne un point (32 pts) et occupe la 9e place à une longueur de l’OCS qui rejoint le Raja Casablanca à la 7e place (33 pts).
Cette 24ème journée devait se poursuivre hier avec les matches CRA-IZK, MAS-Raja,  FUS-CAK et KACM-RSB au moment où le choc WAC-MAT a été reporté à une date ultérieure en raison de l’engagement africain du club tétouanais.

 

Mohamed Bouarab
Lundi 23 Mars 2015

Lu 935 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs