Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le MAT reçoit l’ASFAR en bon arbitre du 113eme derby : Casablanca en effervescence pour RCA-WAC




Le MAT reçoit l’ASFAR en bon arbitre du 113eme derby : Casablanca en effervescence pour RCA-WAC
Pour peu que la raison et le fair-play l’emportent, le 113e « Derby » de l’histoire est promis à un beau succès cette saison du moins sur la pelouse et au regard de la forme affichée par les deux clubs casablancais. En effet, si l’on en juge d’après le tableau, on ne peut faire mieux. Après onze journées, le RCA caracole en tête et le WAC, même tirant la langue n’en reste qu’à la seule longueur en attendant une certaine mise à jour (ASFAR-RCA) qui clarifierait la situation du haut de classement.
C’est dire donc, combien l’enjeu entre les deux équipes  au-delà de la pression de ce match à couleurs nationales et qui de surcroît est un six points, n’est pas à dédaigner car ouvrant quelques perspectives à l’équation à trois inconnues posée par cette douzième journée. C’est soit le statu quo en cas du nul, une éventuelle échappée pour le RCA en cas de succès ou d’être détrôné de son fauteuil de leader par l’éternel rival, un rêve que caresse tout Wydadi.
 Sûr, que l’après-midi de ce dimanche, au complexe Mohammed V l’ambiance dans les gradins est appelée à être celle des grands jours avec tifos, bon entrain et tout le tralala folklorique et traditionnel propre et au Raja et au Wydad. Sur le gazon, quelques absences de marque comme celles, certaines de Mohcine Mitouali toujours  blessé et celles, pour la même raison de Bakr El Hillali et d’Ayoub Skouma lui écarté pour discipline, les doutes persistants quant à Yassine Salhi, et le Tunisien Chadli du côté des Verts.  Au  Raja, le moral est au beau fixe dit-on, à l’inverse du WAC en proie à quelques chicanes financières. Mais le derby casablancais a toujours été au-dessus des potins et des rumeurs, la seule vérité transcendante étant celle du terrain. Les deux coaches en présence, M’hamed Fakhir et Baddou Zaki, n’ont que l’embarras du choix au vu des deux effectifs très étoffés et regorgeant de talents dont ils disposent pour ce faire. Prions pour que la frilosité sur le plan stratégique ne domine pas  l’événement.
Le derby, et heureusement pour ce bon vieux championnat, n’en occulte nullement  la qualité bien particulière de cette douzième journée. Elle sera au moins une autre rencontre à impact direct sur le choc casablancais. Même si le débat est moins dominant quant au tumulte de l’acclamation populaire et compte-tenu de l’exiguïté de Saniat R’mel, MAT-ASFAR en baisser de rideau de la journée est une confrontation autrement importante.  Les Militaires en cas de succès à Tétouan et quel que soit le x de cette équation à trois inconnues, en sortiront bénéficiaires. C’est au pire une place de dauphin et au mieux un fauteuil de leader. Mais pour en être là, il faudrait passer outre le MAT et Amri qui, en trois sorties consécutives, auront tout connu, victoire (HUSA), défaite (RCA) et nul  (CODM) revenant à la maison avec une différence de buts, nulle de 5/5 et quatre points sur neuf possibles. L’ASFAR n’est pas mieux lotie ; elle a connu la même mésaventure en étant tout de même moins prolifique à deux buts. Aussi, c’est avec quelques arrière-pensées traites qu’elle s’en ira défier le MAT pour les étrennes de Abderrazak Khairi.  Samedi, on aura quatre rencontres dont une, OCS-MAS bien attrayante. Les Safiots qui ont débarqué Sektioui, chemin faisant, pour services rendus en deçà des ambitions espérées, tenteront la réhabilitation et l’exploit devant de solides Fassis et accrocheurs patentés qui plus est sont toujours invaincus.  Le KAC en ce même jour, devrait positiver en bien à Kénitra devant le cancre de l’exercice la RSB qui, elle, ne sait plus ce qu’est une victoire depuis lurette.
L’autre relégable, le RBM recevra en derby le DHJ. Si ce dernier a récolté dix points sur douze, les Mellalis sont en train de reprendre du poil de la bête. L’arrivée de l’Oisillon, comme qui dirait, semble d’un brin fructueuse.
FUS-CODM est tout à fait intéressant. Les Meknassis  n’arrivent pas à s’arracher de leur enlisement du bas de tableau tandis que le FUS a pris la bonne tangente. Depuis la quatrième journée, le vieux club de la capitale n’a plus perdu.
HUSA-OCK est l’occasion pour les Soussis de se reprendre de deux déconvenues successives et pour les Phosphatiers de confirmer leur dernière prestation victorieuse. Bon spectacle !    
Samedi
13h00: RBM-DHJ : Municipal Kasbat Tadla (Arryadia)
15h00: KAC- RSB Municipal : Kénitra 
 (Arryadia)
15h00: OCS-MAS : Al Massira Safi (2M)
20h00: FUS-CODM : Complexe Moulay Abdallah Rabat (Arryadia)
Dimanche
14h00: RCA-WAC : Complexe Mohammed V Casablanca (Oula & Arryadia)
16h30: HUSA-OCK : Al Inbiât Agadir (Arryadia)19h00: MAT-ASFAR : Saniat R’mel Tétouan (Arryadia)

Mohamed Jaouad Kanabi
Samedi 15 Décembre 2012

Lu 556 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs