Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le MAT joue son va-tout devant Al Hilal




Le MAT affrontera, dimanche soir au stade Saniet Rmel à Tétouan, l’équipe soudanaise d’Al Hilal et ce, pour le compte de la troisième journée du groupe A de la Ligue africaine des clubs champions.
Une partie décisive au plus haut niveau pour les Tétouanais qui ferment la marche de cette poule après une défaite à Alexandrie contre les Egyptiens de Smouha (3-2) et un nul blanc à domicile devant les Congolais du TP Mazembe. Deux résultats qui ne prêtent guère au satisfecit, mettant le club marocain au pied du mur, se trouvant plus que jamais appelé à rectifier le tir et à signer son premier succès s’il veut préserver ses chances de passage au dernier carré.
Ce qui est sûr, c’est que la confrontation ne sera pas une mince affaire face à un adversaire à cataloguer parmi les abonnés de la compétition africaine. D’ailleurs, pour mieux s’acclimater avec les conditions de cette rencontre, l’équipe d’Al Hilal, leader du groupe avec 4 points, a regagné Tétouan mercredi dernier. Dans une déclaration rapportée par le site officiel du MAT, le chef de la délégation d’Al Hilal a affirmé que ce match sera difficile pour son équipe face au MAT qui jouera dans son terrain et devant son public. Ajoutant qu’Al Hilal est venu au Maroc pour gagner ce match, objectif également visé par le Moghreb de Tétouan.
Avisés, les Tétouanais savent ce qui les attend et sont déterminés à remporter ce match, le dernier de la phase aller. Le mieux placé pour parler des ambitions du MAT n’est autre que le coach du club, l’Espagnol Sergio Lobera qui a indiqué que l’équipe est fin prête et consciente que cette confrontation déterminera à un pourcentage élevé les chances du MAT dans cette épreuve.
De la préparation, Lobera a souligné que cette phase s’est déroulée dans de bonnes conditions et que le club compte sur la présence de son public en vue d’atteindre le but tant escompté : la victoire est rien d’autre.
S’il y a un hic qui se présente, côté court s’entend, c’est bel et bien l’absence de la charnière centrale du MAT, composée du Sénégalais Mourtada Fall et du capitaine Mohamed Aberhoune qui manqueront la partie pour cumul de cartons. Côté jardin, après Yassine Lakhal, les dirigeants du MAT sont parvenus dans leur course contre la montre à qualifier leurs deux nouvelles recrues Lahouassi et Tato et comptent bien en faire de même avec Belakhdar et Roueda. Sauf que ce n’est pas gagné d’avance pour les deux derniers joueurs cités.
Bref, ça sera une explication au cours de laquelle le MAT, unique représentant du football national en compétitions africaines, jouera son va-tout, devant exploiter à bon escient les moindres brèches qui pourraient se présenter et ne pas trop faire dans le ratage des occasions. Et s’il y a un atout qui pourrait plaider en faveur des Tétouanais, c’est qu’ils disputeront cette partie tout en connaissant le résultat de l’autre match du groupe qui devait opposer vendredi Smouha au TP Mazembe.
Une victoire du MAT stoppera l’élan d’Al Hilal et permettra donc aux Nationaux de revenir dans la course à la qualification au stade des demi-finales, tour réservé aux deux premiers de chaque groupe. Mais bien avant le dernier carré, le MAT aura à franchir avec succès le cap d’Al Hilal et d’enchaîner avec un excellent parcours lors de la phase retour où il aura à donner le ton en premier à ce même Hilal (7 août), puis Smouha (23 août) et au TP Mazembe (11 septembre).
Il convient de signaler en dernier lieu qu’à l’instar de la poule A, le bal devait être entamé au groupe B vendredi par la confrontation cent pour cent algérienne entre l’USMA et le Mouloudia d’Eulema, alors que samedi, la troisième équipe algérienne engagée, l’Entente de Sétif, tenante du titre, recevra les Soudanais d’Al Merreickh.


El Gnaoui régle ses comptes avec Romao et le Raja

Youssef El Gnaoui n’a pas eu à mâcher ses mots pour s’en prendre au Raja et à l’ex-entraîneur des Verts, José Romao. El Gnaoui a fait savoir qu’il avait été marginalisé par le coach portugais, de même que toutes les informations faisant part de ses blessures sont dénuées de tout fondement. 
A rappeler que Youssef El Gnaoui a quitté le Raja Casablanca pour s'engager avec le Fath Union Sport (FUS) jusqu'en 2018, a annoncé jeudi le club rbati. 
"Le FUS est heureux d'annoncer la signature aujourd'hui de Youssef El Gnaoui ( ) Transféré du Raja de Casablanca, le nouvel attaquant fussiste a signé son contrat de trois ans et portera le numéro 19", a publié le FUS sur son site web.
Ancien capitaine de l'AS Salé (2010-2014) et joueur connu pour sa polyvalence et sa rapidité, El Gnaoui, 27 ans, peut évoluer en attaque et en de milieu de terrain.



     

Mohamed Bouarab
Samedi 25 Juillet 2015

Lu 1229 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs