Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le MAS pratiquement hors course en Ligue des champions : Le WAC et le CODM sur la bonne voie en Coupe de la CAF




A l’instar du CODM, le WAC a réussi, dimanche au Complexe Mohammed V à Casablanca, une bonne opération, s’offrant le club malien du Real Bamako par 3 à 0 et ce, pour le compte du match aller des huitièmes de finale de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF).
Disputée devant un public peu nombreux, cette explication a vu le Wydad dérouler face à un adversaire qui fait ses premiers pas sur la scène continentale. Les Rouge et Blanc, hors course en championnat, misent tout sur cette Coupe de la CAF, épreuve qui réussit fort bien aux clubs nationaux et dont les deux derniers titres ont été remportés par le FUS de Rabat en 2010 et le Moghreb de Fès en 2011.
Le WAC a négocié donc de la plus belle manière cette première manche, scellant ses débats, comme précité, sur la marque de trois buts nets. Le bal a été ouvert par Yassine Lakhal (9è) qui n’a plus marqué depuis fort longtemps, avant que Saïd Fattah ne double la mise la 54ème minute de jeu. La troisième réalisation a été l’œuvre de l’inévitable Younes El Houassi à la 67ème mn.
Une large victoire pour le Wydad qui peut envisager le match retour d’ici une quinzaine de jours à Bamako dans de parfaites dispositions. Tout comme d’ailleurs le CODM, deuxième représentant du football national dans cette C2 continentale, qui a forcé, samedi au stade Felix Houphouet-Boigny à Abidjan, un précieux nul (1-1) aux dépens de la coriace formation ivoirienne de l’ASEC Mimosas. Celle-ci a scoré en premier avant que Pape Ndiaye n’égalise pour le CODM qui retrouve la compétition africaine après seize années d’absence.
Au premier tour, le WAC et le CODM avaient éliminé respectivement les équipes guinéenne de FC Séquence et libérienne d’Invincible Eleven.
Pour rappel, le MAS a été coiffé au poteau, samedi au Complexe sportif de Fès, par le club égyptien du Zamalek pour le compte du match aller des huitièmes de finale de la Ligue des champions. Les Fassis, détenteurs de la Super Coupe d’Afrique, se sont inclinés sur la marque de deux buts à zéro, une défaite qui les place beaucoup plus dans les huitièmes de finale bis de la Coupe de la CAF qu’en C1 africaine.
Bien avant le MAS, le Raja a été cueilli à froid d’entrée dans ce concours, se faisant éliminer par la formation ghanéenne de Berekum Chelsea.A signaler enfin que les matches retour de la Ligue des champions et de la Coupe de la CAF sont prévus entre le 11 et le 13 mai courant.

Libé
Mardi 1 Mai 2012

Lu 287 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs