Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Kawkab perd à deux minutes de la fin


Match amical: KACM- Olympique
de Marseille



Le Kawkab perd à deux minutes de la fin
Dans le cadre de sa préparation pour la phase retour du championnat français de football, l’Olympique de Marseille a affronté le Kawkab de Marrakech lors d’un match amical au Grand stade de Marrakech, soldé par la victoire des Français par deux buts à un. Une occasion pour le club français de tester ses nouvelles recrues, en particulier le second gardien, Boris Samba, transféré du Havre Athlétic Club, alors que l’Algérien Kadir, sur lequel compte énormément Elie Baup pour le court terme, a préféré participer  à la CAN sud africaine avant de rejoindre le groupe. Pour ce  qui est de la rencontre, suivie par 4000 spectateurs et une forte délégation de la presse française, elle a été d’un niveau assez moyen, avec une bonne présence tactique des hommes de Hicham Dmii qui ont montré des qualités de jeu respectables. Les locaux ont été les premiers à ouvrir le score sur penalty transformé par Abdelmoula El Hardoumi à la demi-heure de jeu, suite à une faute commise par le défenseur Nkoulou sur El Gourch.
En seconde période, les occasions créées de part et d’autre n’étaient pas pour inquiéter sérieusement les deux gardiens. Et alors que tout le monde croyait à une victoire des locaux, Mathieu Valbuena égalise à la 89e d’un tir puissant des 25 mètres, avant que son coéquipier Joey Barton n’inscrive le but de la victoire quelques  secondes avant le sifflet final.
Au terme de cette rencontre, Hicham Dmii a déclaré qu’il était satisfait de ses joueurs, car si beaucoup de choses séparent les deux équipes, cela n’a pas été le cas sur le terrain, puisque les locaux ont été bien présents techniquement et tactiquement, et avec un peu plus de métier, ils auraient pu l’emporter.
Toutefois, c’était une occasion pour certains joueurs qui n’ont jamais disputé un match de cette envergure de se mesurer à des professionnels d’une autre catégorie. Il a insisté sur le fait  que le match est venu juste à la fin de la phase aller, que psychologiquement il y a une petite décompression, ce qui a permis au groupe d’évoluer avec plus de liberté. Dmii a ajouté que l’important maintenant est de donner aux joueurs quelques jours de repos pour qu’ils puissent attaquer la deuxième phase du championnat avec plus de sérénité.
De son côté, Elie Baup a déclaré : «L’adversaire était bien organisé, il ne nous a pas offert beaucoup de place pour développer notre jeu. Je reconnais que c’est une équipe de qualité qui est performante sur le plan tactique. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle on a opté pour jouer contre le KACM, un adversaire qui dispose de beaucoup de potentialités, qui donne la priorité au jeu puisqu’il n’ y a pas eu  d’incident majeur, sans oublier les conditions générales de la concentration, à savoir le lieu du match, les annexes pour les entraînements, donc pour moi, en tant qu’entraîneur, on ne peut pas espérer mieux».

Khalil BENMOUYA
Vendredi 11 Janvier 2013

Lu 175 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs