Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le KACM tient plus que jamais à une qualification continentale




Le KACM disputera ce soir, à partir de 20h au Grand stade de Marrakech, le match retour comptant pour les huitièmes de finale bis de la coupe de la Confédération africaine de football (CAF), face à l’équipe soudanaise d’El Merreikh. Un match difficile pour les Marrakchis qui ont perdu à l’aller par un but à zéro, car ils sortent d’une pénible défaite contre le DHJ en championnat. Mais si le moral y est, ils peuvent surmonter tout cela et décrocher leur billet de qualification pour le prochain tour de la compétition africaine.
Assommés par la défaite contre le Difâa et ayant vécu des moments de doute après l’annonce de la démission de l’entraîneur du club, Hassan Benaâbicha, laquelle démission a été rejetée par la suite, joueurs, comité et staff technique se sont retrouvés pour analyser ce qui ne marche pas dans l’équipe.
Mohcine Marbouh, président du club, a demandé à chacun d’assumer sa responsabilité, avançant que tout a été mis à leur disposition pour que les résultats suivent. Conscients de cette donne et n’ayant plus d’autre alternative, Benaâbicha et ses poulains ont repris le chemin des entraînements dès dimanche matin avec la ferme volonté de se qualifier au prochain tour de la compétition africaine et de se ressaisir en championnat pour jouer jusqu’au bout leurs chances de maintien, aussi minimes soient-elles.
Pour leur part, dès leur arrivée à l’aéroport de Casablanca samedi soir, les responsables du club ont exprimé leur ferme volonté de vouloir arracher la qualification à Marrakech. Toutefois, on a appris de sources bien informées que ces déclarations d’avant match ne sont là que pour cacher un malaise que vit la formation d’El Merreikh depuis quelques jours.
En effet, juste avant leur départ pour le Maroc, le club soudanais a perdu les services de deux de ses meilleurs joueurs pour blessures, Bakri Al Madina et Abelmounîm Aânkaba, ce qui met l’entraîneur Eric Email dans de beaux draps, lui qui a été hué par le public du club aux côtés d’autres composantes lors des dernières séances d’entraînement. A l’approche de la fin de la phase aller du championnat soudanais, quelques joueurs, se sentant mal à l’aise dans le groupe, ont fait savoir aux responsables leurs intentions de vouloir partir, un autre problème qui constitue un fardeau pour le comité.
Match des mal lotis, la rencontre de ce soir sera difficile pour les deux équipes. Le KACM, évoluant à domicile et pour se réconcilier avec son public se doit de tout tenter pour décrocher la qualification, synonyme peut-être d’une nouvelle motivation pour le reste du championnat. Pour cela, le public marrakchi est appelé, plus que jamais, à se déplacer en masse pour soutenir son équipe.
 

Khalil Benmouya
Mercredi 18 Mai 2016

Lu 621 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs