Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le KACM recherche désespérément public

Un huitième de finale retour de la Coupe de la CAF sur terrain «neutre» pour les Marrakchis




C’est ce soir, à partir de 20h00 que le Kawkab de Marrakech affrontera l’équipe algérienne du Mouloudia d’Oran pour le compte du match retour des huitièmes de finale de la Coupe de la Confédération africaine de football. Une rencontre difficile pour les deux clubs, puisque le nul vierge enregistré au stade Ahmed Zabana d’Oran lors du match aller n’avantage aucune formation.
Pour le KACM, les choses seront beaucoup plus corsées que leur adversaire du jour. Ne profitant point de l’avantage du public puisque jusqu’à lundi soir, seuls quelques billets ont été vendus, le Kawkab aura l’impression de jouer sur un terrain neutre et non dans le Grand stade de Marrakech. La décevante prestation de l’équipe face à Berkane et le manque de toute initiative de la part de la commission de communication pour promouvoir le match ont fait que le public continuera à bouder son équipe.
Et comme un malheur n’arrive jamais seul, le pilier de la défense locale, le Malien Boubacar Kouyaté sera absent lors de cette rencontre pour cumul de cartons jaunes. Toutefois, l’équipe peut compter sur le retour de certains joueurs blessés, notamment Mehdi Zoubairi qui pourrait remplacer le  jeune Malien.
De l’autre côté, les joueurs du Mouloudia d’Oran ont entamé leurs entraînements dans les meilleures conditions possibles, puisque dès leur arrivée à Casablanca, ils étaient accueillis par les responsables du KACM, ont été conviés à un dîner en leur honneur dimanche soir, et avec la récupération de leurs meilleurs éléments absents lors du match aller, ils seront favoris lors de la confrontation de ce soir.
D’ailleurs, selon le coach oranais Bouali, l’équipe garde toutes ses chances de qualification, et les joueurs sont prêts pour enregistrer un bon résultat à Marrakech.
Quant aux coéquipiers de Soufiane Alloudi, leur tâche ne sera pas facile du fait que la fatigue due aux nombreux matchs disputés et aux déplacements les a affectés et que l’absence du public sera un grand handicap pour le groupe.
Ceci dit, rien n’est encore joué et avec un peu  de chance, de concentration et de force mentale,  l’équipe de Benabicha est capable de l’emporter.

Match formel pour le FUS

Le FUS affrontera, aujourd’hui à partir de 14 heures au Mandela National Stadium à Kampala, l’équipe ougandaise de Sports Club Villa pour le compte du match retour des huitièmes de finale de la Coupe de la CAF. Une simple formalité pour le FUS qui avait fait l’essentiel à l’aller, en s’imposant sur le score-fleuve de 7 à 0, résultat jamais enregistré en Coupe de la CAF. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’entraîneur du Fath, Walid Regragui, qui a renouvelé son contrat jusqu’en juin 2018, a décidé de laisser au repos les éléments clés de l’équipe qui ne sont pas du voyage.
Ce match sera sifflé par un trio d’arbitrage du Burundi avec au centre Thierry Nkurunziza, assisté par Jean Claude Birumushahu et Hervé Kakunze.

 

Khalil Benmouya
Mercredi 20 Avril 2016

Lu 511 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs