Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le KACM et le Raja se neutralisent




Le KACM et le Raja se neutralisent
Le choc entre le KACM et le Raja de Casablanca comptant pour la 26e journée du championnat national de football Pro élite 1 s’est soldé par un match nul zéro partout. Une rencontre qui n’a pas répondu aux attentes des publics des deux clubs du fait que l’aspect tactique l’a emporté sur le technique. 
Pourtant, tous les ingrédients étaient réunis pour faire de ce duel l’affiche sans conteste de la journée : un temps magnifique, une pelouse en  bon état et surtout beaucoup de spectateurs qui ont effectué le déplacement pour cette fête footballistique. 
Sauf que sur l’aire de jeu, il était clair que les joueurs avaient du mal à gérer la pression qui leur faisait défaut, sachant que les Rajaouis comptaient sur les trois points de la partie pour se rapprocher du MAT, poussés en cela par la série de bons résultats qu’ils ont enregistrés ces derniers temps, et que les locaux, conscients de la force de l’adversaire, ne voulaient pas perdre devant leur public et tenaient davantage au fauteuil de dauphin. 
En première mi- temps, les hommes de Benzarti ont légèrement dominé les débats, créant ainsi quatre vraies occasions, mais ni Salhi, ni Metouali n’ont pu les concrétiser à cause de la précipitation et d’un manque de concentration. En seconde période, le scénario n’a pas trop changé, sinon que les locaux sont parvenus à se montrer plus dangereux sur certaines actions, et avec un peu plus de chance et de concentration, Sabbani et Jbiri auraient pu donner l’avantage au KACM. 
Ce résultat de parité n’arrange en fin de compte que les affaires du MAT, victorieux à Kenitra par un but à zéro et qui creuse l’écart à cinq points de son poursuivant immédiat. Le Kawkab garde sa 2e place avec 45 points, suivi du RCA avec 43 unités. A signaler que le Raja et le MAT comptent chacun un match retard.                
 Au terme de ce match, Dmii s’est dit satisfait du résultat de parité, précisant que ramener un point face au Raja qui a retrouvé son rythme de croisière n’est pas chose aisée. Il a aussi reconnu qu’il a préféré  jouer la prudence, car pratiquer un jeu ouvert serait suicidaire face à la qualité des attaquants casablancais. Hicham a tout de même salué le courage, la combativité et l’application de ses joueurs, promettant plus de persévérance, et ce jusqu’à la dernière journée du championnat. 
De son côté, Hilal Tair, l’adjoint de Benzarti a regretté un petit peu les deux points ratés lors de cette sortie, jugeant que la physionomie du match est pratiquement la même que celle de l’aller, à la différence des occasions créées de part et d’autre. Malgré cela, Tair a indiqué que le RCA ne baisse pas les bras et qu’il va continuer à jouer pour le titre jusqu’à la fin de l’exercice. 

Khalil Benmouya
Mardi 22 Avril 2014

Lu 589 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs