Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le KACM et l’ASS prennent de l’envol


Le Racing s’enfonce davantage



Le KACM et l’ASS prennent de l’envol
La 17 ème journée du Championnat de football de deuxième division a été sans conteste à l’avantage des deux formations de l’échappée, à savoir le Kawkab de Marrakech et l’Association sportive de Salé. Lors de ce round, elles ont pu empocher les points de la victoire et creuser l’écart vis-à-vis de leurs poursuivants. Treize points séparent la première loge du locataire de la troisième en l’occurrence l’IZK. Certes la phase retour vient de débuter, il n’en reste pas moins que les deux équipes ont pris une bonne avance sur le groupe des poursuivants. Les Marrakchis ont réussi l’exploit d’aller battre à Tadla la Jeunesse locale par un but à zéro alors que les Slaouis qui sont à un point du fauteuil convoité, ont eu raison à domicile des Zemmouris de Khémisset.
En bas du tableau, le Racing de Mendoza est toujours lanterne rouge. Il se débat depuis quelques rounds pour s’en sortir vainement. Il a été encore une fois tenu en échec au Père Jégo par la Jeunesse d’Al Massira confortablement installée en milieu du classement.
Par ailleurs le derby de l’Oriental entre l’USMO et le MCO s’est soldé par la victoire du Mouloudia par deux buts à un. Les deux équipes ne sont nullement inquiétées puisqu’elles sont loin de la zone des turbulences. Quant au TAS qui n’est qu’à deux points de la dernière place, il vient de concéder une nouvelle défaite face à Ait Melloul qui remonte vers le groupe des poursuivants.
Pour sa part, l’Ittihad de Tanger n’arrive toujours pas à retrouver son rythme et sa hargne d’antan. En effet,  il a été acculé au partage des points à domicile par Témara. Les Tangérois ne sont pas à l’abri d’une descente aux enfers. Un nouveau faux-pas les mettrait dans une position de reléguable.  Et il en va de même pour leur adversaire du jour, à savoir Témara.
Le derby régional entre l’Ittihad de Mohamedia et le Youssoufia de Berrechid s’est terminé sur un nul, un partout, au moment où l’Olympique de Marrakech a été tenu en échec, chez lui, par le Rachad Bernoussi.

Ghali Mansour
Mardi 19 Février 2013

Lu 253 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs