Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le KAC se paye le FUS et relance le chassé-croisé



Le Raja toujours dans ses travers






Nos attaquants ont été pour le moins frileux au regard des sept buts inscrits dans les cinq rencontres de jouées en avant-première de la treizième journée de ce bon vieux championnat vendredi et samedi et qui ont donné lieu à deux piètres nuls vierges et trois victoires dont deux chez les autres.  Le seul succès à domicile ayant été l’œuvre du trouble-fête de service, le KAC, qui s’est payé ni plus ni moins le FUS (2-1) à Salé brisant ainsi au vieux club r’bati son insolence et surtout ses séries de cinq rencontres gagnées successivement et ses huit matches d’invincibilité. Ce sont Taoufik Ijrouten d’entrée de retour des vestiaires et Adel Meskini, un quart d’heure plus tard, qui ont crucifié le leader. Le FUS avait pourtant réussi à revenir à la marque par  Baha mais en vain. Du coup, voici le FUS à la merci du WAC qui jouait hier en déplacement à Fès. Le KAC, quant à lui, se reprend des airs de grands à la sixième place à neuf points tout de même de sa victime.
 Les victoires réussies à l’extérieur sont à mettre sur le compte des ‘’Calamentis’’ de la RSB qui se sont imposés sans peur et sans reproche dans le derby de l’est sur le CRA (2-1) et de l’IRT qui l’a emporté devant un KACM qui, décidément, se complaît dans une spirale de défaites qui risquent de lui en coûter à l’avenir son avenir. A Al-Hoceima, la RSB a réussi une seconde victoire d’affilée grâce à son Malien Omar Konate et Hamdi Laachir. Le penalty réussi par Abdessamad Mbarki n’en reste qu’une anecdote tant la victoire est méritée pour les hommes de Denis Lavanne qui s’en retrouvent logés à la cinquième place de leurs 19 points alors que ceux de Kamal Zouaghi, pataugent dangereusement aux fins fonds du tableau charriant dangereusement à trois points de la zone rouge.
Un destin partagé avec le KACM qui, en son El Harti de stade à Marrakech, s’est incliné face aux hommes d’Abdelhak Bencheikha du seul but d’Abdelali Abboubi à l’heure de jeu et ce n’est guère un hold-up, le club du Détroit méritait amplement sa victoire.
Le porteur du bonnet d’âne, l’OCK, en périlleux déplacement à Rabat au stade du FUS, en protégeant au mieux ses arrières face aux Militaires de l’ASFAR, a réussi à grappiller le point du nul qui même s’il n’arrange ni les uns ni les autres, reste par ces temps de crise un honorable cadeau de Noël. Les Hommes de Romao, qui concèdent leur troisième nul d’affilée, font du qui n’avance pas recule et perdent une place, la troisième, que l’IRT a vite fait de s’accaparer.
Le Raja, quant à lui, est retombé dans ses travers en concédant le nul aux Safiots qui auraient pu très bien s’en retourner à Safi avec une victoire sans que personne n’en dise quoique ce soit. Les deux Cherradis, El Amri et Taoussi, de service à la tête du Raja et de l’OCS s’en sont donc retournés dos à dos, de ce tir à blanc. Les Verts sont loin, loin des attentes de leur ardent public qui, pourtant, continue à les supporter envers et contre tous.


Résultats
ASFAR-OCK 0-0
KACM-IRT 0-1
KAC-FUS 2-1
CRA-RSB 1-2
RCA-OCS 0-0

 

Mohamed Jaouad Kanabi
Lundi 28 Décembre 2015

Lu 1386 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs