Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le KAC précipiterait-il la démission de Dmii ?

L’entraîneur du KACM aurait demandé au comité la totalité de son dû en cas de limogeage




Le KAC précipiterait-il la démission de Dmii ?
Encore une défaite à domicile pour le KACM qui recevait le KAC de Kénitra pour le compte de la 15e et dernière journée de la phase « aller » du championnat national de football Botola Maroc Telecom. Une défaite qui ne sera pas sans conséquence, surtout pour l’entraîneur du club Hicham Dmii qui n’a plus enregistré de résultat positif depuis bien longtemps et qui, apparemment, a perdu le soutien que lui accordait le comité.
En effet, à la fin du match par la victoire des Kénitris par deux buts à un, (Zoubairi contre son camp à la 25e minute et Ijrouten pendant le temps additionnel, alors que Mansouri a marqué le seul but des locaux), un mouvement inhabituel a été remarqué près des vestiaires du KACM, au moment où tout le monde attendait Dmii pour la conférence de presse.
En vain, puisque c’est Abdelhaq Soukrati, le préparateur physique, qui a remplacé l’entraîneur, annonçant que le manque de chance a été derrière la défaite, qu’à cause de la pression qui pèse lourd sur le groupe depuis quelque temps,  les joueurs perdent leur concentration, avant de lancer que l’instabilité administrative a été pour beaucoup dans la situation que vit le club aujourd’hui.
En réponse à une question sur la préparation de l’équipe pour les matchs « retour » et l’avenir du staff technique, Soukrati a déclaré que les joueurs bénéficieront d’un repos de dix jours avant d’initier une période de concentration à Marrakech, ajoutant qu’à cause de la crise que traversait le club, on n’a pas pensé à renforcer l’équipe, chose qui se fera ultérieurement.
Juste après la conférence de presse, tout le monde s’attendait à la démission de Dmii, surtout qu’il se laissait entendre que le comité ne pouvait plus le soutenir, et qu’il accepterait volontiers sa décision. Plus tard, on a appris de certaines sources que Dmii aurait demandé au comité la totalité de son dû en cas de limogeage, ce qui mettrait le bureau dirigeant dans de beaux draps. De toutes les manières, vu la colère du public et des responsables à la fin du match, la démission de Dmii qui, avouons-le quand même, a fait un travail extraordinaire pendant trois saisons, ne serait qu’une question de temps.

Khalil Benmouya
Samedi 9 Janvier 2016

Lu 2584 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs