Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Hezbollah menace de frapper des navires israéliens en cas de conflit : Nasrallah lance un avertissement à Israël




Le Hezbollah menace de frapper des navires israéliens en cas de conflit :  Nasrallah lance un avertissement à Israël
Le chef du Hezbollah libanais a averti mardi que ses combattants attaqueraient des navires israéliens en Méditerranée si Israël venait à imposer un blocus maritime au Liban en cas de conflit.
Hassan Nasrallah a déclaré que son groupe soutenu par l’Iran était désormais capable de détruire tout navire militaire ou commercial faisant route vers des ports israéliens.
Dans une allocution à l’occasion de la fête de la libération que le Liban a célébrée mardi et qui marque cette année le 10ème anniversaire du retrait des forces d’occupation israéliennes du sud Liban, Nasrallah a indiqué que ce retrait était le résultat de l’unité du peuple libanais (peuple, armée et résistance).
« L’équation dans la région a changé dix ans après ce retrait », a dit le secrétaire général du Hezbollah, ajoutant que la résistance libanaise est prête à toute éventualité et demandant au peuple libanais de rester serein face aux menaces israéliennes. Il a, par ailleurs, indiqué que son mouvement n’hésitera pas à attaquer tout navire de guerre israélien ou tout autre bateau au large d’Israël si Tel Aviv mène une nouvelle guerre ou bloque le littoral libanais. Au cours du conflit de 34 jours a opposé le Hezbollah à Israël en 2006, l’Etat hébreu avait imposé un embargo maritime et aérien au Pays du Cèdre, justifiant sa décision par la nécessité d’empêcher tout réapprovisionnant en armes des combattants.
Hassan Nasrallah a affirmé que son mouvement était désormais en mesure d’infliger à Israël un mal aussi grand que celui qu’il a fait au Liban pendant la guerre de 2006. En cas de nouveau conflit, «si vous bloquez nos côtes et nos ports, tous les bateaux militaires, civils et commerciaux qui se dirigeront vers des ports dans la Palestine occupée le long de la Méditerranée» seront la cible d’«attaques à la roquette du Hezbollah», a déclaré le chef du mouvement à l’adresse de ses partisans dans une liaison vidéo lors d’un vaste rassemblement au sud de Beyrouth.
«Nous sommes capables de viser, de frapper et de détruire vos bateaux» qui feront route vers «tout port sur la côte de la Palestine occupée du nord au sud», a-t-il ajouté. «Quand le monde verra comment ces navires seront détruits dans les eaux régionales de la Palestine occupée, personne n’osera plus y aller».
Pendant les affrontements de 2006, le Hezbollah avait lancé quelque 4.000 roquettes sur Israël, tandis que les forces de Tsahal avaient bombardé les bastions du groupe dans le sud et l’est du Liban ainsi que son siège à la périphérie sud de Beyrouth. Le conflit a fait quelque 1.200 morts au Liban et 160 en Israël. 

AFP, MAP
Jeudi 27 Mai 2010

Lu 629 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs