Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Haut-Commissariat aux Réfugiés refuse 5 millions de dollars de Nestlé




Le réseau international Baby Milk Action salue cette décision. Il rappelle pour l'occasion que celle-ci est très certainement liée aux infractions du géant agro-alimentaire au Code international mis en place par l'OMS pour la commercialisation des produits destinés à l'allaitement artificiel des nouveaux-nés.
Selon Baby Milk Action, Nestlé « continue d'être la pire compagnie en termes de violation de ce code ». Droits des travailleurs bafoués, travail des enfants, dégradation de l'environnement voici certaines des accusations qui ont pu pousser l'UNHCR à refuser ces fonds. Et cela fait maintenant des années que Nestlé est épinglé au sujet de la commercialisation des substituts de lait maternel.


DESTINATION SANTE
Vendredi 4 Décembre 2009

Lu 122 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs