Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le HUSA sidérant devant le WAC à Casablanca


Les clubs r’batis cartonnent, le KACM au minimum vital



Le HUSA sidérant devant le WAC à Casablanca
Trois victoires dont deux, aussi retentissantes, l’une que l’autre, œuvres du FUS à la maison enfin tout près, à Salé face à l’OCS et de l’ASFAR chez les autres, à Al-Hoceima face au Chabab local et un nul aussi fructueux que le carton des deux clubs r’batis. Treize buts d’inscrits en quatre matches de joués, on en redemande. Nos attaquants, comme qui dirait, ont décidé de quitter l’année avec brio.
En prélude à cette quatorzième journée de ce bon vieux championnat, vendredi après-midi au Stade El Harti à Marrakech le KACM est venu à bout du DHJ du plus petit des scores arrêtant là une série de deux défaites qui commençait à faire désordre dans la maison ocre. Les Marrakchis reviennent à un point du WAC tenu en échec (2-2) le lendemain, au Complexe Mohammed V de Casablanca par les Soussis du HUSA.
Les hommes de Abdelhadi Sektioui, euphoriques à souhait, auraient très bien revenir à Agadir avec les trois points de la victoire sans que personne n’en ait eu à redire quoi que ce soit. Le WAC qui, sur neuf points possibles, n’en a récolté que deux, en voit un titre honorifique de champion d’automne auquel il aspire, s’hypothéquer et se met à la merci d’une meute de poursuivants qui le lui disputent. Pour en revenir à la rencontre, d’un niveau excellent du reste, c’est le WAC par Atouch Amin qui ouvrit les débats, Med Taouss lui répliqua et on se quitta ainsi à la mi-temps. En seconde, le HUSA prit les devants au bout de l’heure par la star gadirie, Ismail Haddad que ni le WAC dont il est issu ni le TAS n’avaient voulu, avant que l’inévitable Bakary Kone n’égalise dans le temps mort.
Pour ce qui est des deux autres rencontres engageant les deux clubs de la capitale, et le FUS à Salé au terrain Boubker Amara et l’ASFAR à Mimoun El Arsi se sont imposés par quatre buts à rien. Les Fusistes se sont tôt facilité la tâche par Nabil Baha avant que d’asseoir leur suprématie en seconde mi-temps sur une équipe de l’OCS tout à fait résolue par Abdelfatah Boukhriss, Hicham Aroui et Marouane Saadane. Les Safiots qui, après une période fructueuse, en voient leur ardeur bien calmée par ce carton. Le FUS grignote deux points au WAC au classement.
Les Militaires, quant à eux, d’une semblable ampleur au score, réalisent pour la première fois cette saison un carton (4-0) bien sûr mais aussi une seconde victoire d’affilée. Merci à qui ? A Khalil Boudrare qui, depuis son arrivée à la rescousse, a su amalgamer un ensemble tout de talents et de qualité qui ne demande qu’à s’exprimer. En attendant, le bonhomme a, à la faveur de cette éclatante victoire, une référence à faire valoir. Sinon sur le synthétique, ce sont Benjy et Mustapha El Yousfi en première mi-temps et les deux Mehdi de service, Neghmi et Berrahma qui ont été les artisans d’une victoire méritée et qui aurait pu être beaucoup plus lourde. De l’autre côté, au CRA, l’alarme est au rouge.


KACM-DHJ 1-0
WAC-HUSA 2-2
FUS-OCS 4-0
CRA-ASFAR 0-4





Mohamed Jaouad Kanabi
Lundi 29 Décembre 2014

Lu 1671 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs