Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le HCR prend langue avec les protestataires des camps de Tindouf




Le HCR prend langue avec les protestataires des camps de Tindouf
 
Le mouvement de protestation  enclenché par les jeunes des camps de Tindouf a entamé son deuxième mois contraignant les représentants du HCR à Alger, de prendre leurs doléances en compte, et se réunir avec eux à Rabouni. 
Cette réunion intervient après plusieurs demandes exprimées par les jeunes Sahraouis qui avaient sollicité l’obtention de documents  dûment  signés attestant qu’ils ont, bel et bien, le statut de réfugiés, tel qu’il est reconnu par la convention de Genève de 1951.
Des observateurs nous ont confié qu’il est peu probable que le HCR réponde favorablement à cette demande. Car, expliquent nos sources, «les camps de Tindouf constituent une exception au niveau mondial. C’est, en effet, les seuls camps dits de réfugiés où le HCR n’est pas autorisé à recenser les habitants et encore moins  à leur distribuer, directement des aides. Toutes les demandes formulées, depuis 1979 dans  ce sens, continuent d’essuyer un refus de la part de la direction du Polisario et des autorités algériennes», expliquent-elles.
Pour rappel, les deux dernières résolutions du Conseil de sécurité sur le Sahara ont invité le HCR à effectuer un recensement de la population des camps, sans que la moindre initiative n’ait été prise pour l’application de ces deux recommandations.
Parmi les doléances des jeunes  figure celle relative au droit de bénéficier de la libre circulation. Une demande en phase avec l’actualité des camps, marquée par le renforcement des mesures de surveillance de l’armée algérienne, des déplacements des Sahraouis, notamment vers la Mauritanie.
Les jeunes organisateurs du sit-in ont, également, exigé des représentants du HCR d’assurer à la population l’accès au travail. Le commerce constituerait l’alternative proposée par les jeunes, une activité à haut risque pour la majorité des habitants dépourvue de relais au sein de la direction du Front. La fin tragique de deux jeunes commerçants tués par l’armée algérienne début janvier, en est d’ailleurs la preuve tangible. Elle a également servi de détonateur aux mouvements de protestation qui ont enflammé les camps et amené Abdelaziz à procéder à de nouveaux changements qui ont touché les régions militaires et le pseudo-ministère de l’Intérieur.
A l’issue des entretiens avec les manifestants, les fonctionnaires du HCR ont promis d’examiner les demandes. Toutefois, les jeunes Sahraouis ne sont pas dupes et savent que la marge de manœuvre des fonctionnaires du HCR est très réduite, pour ne pas dire inexistante. 

Ahmadou El-Katab
Lundi 3 Mars 2014

Lu 2092 fois


1.Posté par jawad le 07/03/2014 17:44
Les sarahouis du camps de Tindouf ne peuvent recevoir la visite des observateurs pour deux raisons majeures: 1 ) La peur de la dénonciation unanime à la communauté internationale du traitement qui est réservé à ces populations par le Polissario et l'Algérie . 2) Une éstimation du nombre des camps largement surévaluée par Alger qui sera donc revu nettement à la baisse grâce à un recensement; Lequel aura pour effet de diminuer le poid politique du" Polissario" mais aussi les aides et autres subsides déstinés à ces camps et qui sont détournés au profit de ses dirigeants.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs