Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le HCP tacle Boulif

La simulation de l'impact de l'indexation n'avait aucune visée à caractère politique




Le HCP tacle Boulif
Dans des déclarations à plusieurs journaux arabophones de la place, Mohamed Najib Boulif, ministre des Affaires générales et de la Gouvernance, s'est livré à une vive critique contre le Haut-commissariat au plan (HCP), suite à la publication d'une étude sur l'impact de l'indexation des prix des produits  pétroliers liquides sur les autres produits. Il considère que l'étude publiée est «une évaluation basée sur des données approximatives» avec une «portée politique». De son côté, le HCP n’a pas tardé à répondre. L'étude réalisée par le Haut-commissariat au plan (HCP) sur la simulation d'impact de l'indexation des prix de certains produits pétroliers «n'avait aucune visée à caractère politique», a-t-il souligné. Dans une mise au point parvenue à Libé concernant la simulation de l’impact de l’indexation sur l’économie nationale  publiée le 17 septembre, le HCP explique que ce travail «s'inscrit dans le prolongement des études d'impact que cette institution a l'habitude de mener».
Le  ministre pjdiste a même considéré que c’est une récidive de la part du HCP. Il a, dans ce sens, rappelé que la première hausse des carburants a aussitôt été suivie en moins de 24h par l'élaboration d'une étude similaire. Aujourd'hui, «une nouvelle étude faite par le même organisme a été rendue publique au lendemain de la mise en œuvre du système de l'indexation» a-t-il noté.  «Nous nous interrogeons sur la sincérité du Haut-commissaire quant à sa prompte compréhension des problèmes sociaux vu la rapidité de la publication de cette étude», a-t-il ajouté.   
Sur ces points, le département de M. Lahlimi a expliqué que les études dont parle Boulif, « interviennent à chaque fois que des mesures de politiques publiques sont annoncées pour évaluer leurs impacts sur le plan macroéconomique et sur le niveau de vie des populations», en faisant état de pas moins de six exercices du genre menés depuis 2010.
«Comme les précédents, ce travail n'avait aucune visée à caractère politique», indique le HCP en ajoutant que «souvent, lorsque les résultats de ces exercices sont accueillis avec satisfaction auprès de l'opposition, ils sont critiqués par la majorité et vice-versa».
Relevant que la présente étude a été menée dans les mêmes conditions que les précédentes, en ce qui concerne aussi bien l'approche technique que le temps nécessaire à son élaboration, le HCP rappelle que la mesure d'indexation a été annoncée publiquement au début du mois de septembre et que les résultats de son étude ont été rendus publics le 17 du même mois.

M.T
Lundi 23 Septembre 2013

Lu 136 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs