Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le HCP présente les principaux indicateurs régionaux : 5 régions sur 16 concentrent 60,6 % de la richesse nationale




Le HCP présente les principaux indicateurs régionaux : 5 régions sur 16 concentrent 60,6 % de la richesse nationale
Le Haut commissariat au Plan (HCP) a présenté, mardi à Rabat, les comptes régionaux, notamment le PIB régional et les dépenses de consommation finale des ménages par région, une contribution de sa part à l'enrichissement du débat sur la régionalisation.
Une première au Maroc, ces comptes régionaux, qui portent sur la période 2004-2007, ont été élaborés sur des bases scientifiques respectant les normes de comptabilité des Nations unies dans le but de présenter des indicateurs précis sur l'évolution de l'activité économique au niveau des différentes régions du Royaume, a indiqué le Haut commissaire au Plan (HCP), Ahmed Alami Lahlimi, lors de la présentation de ces comptes.
"Nous espérons que ce travail (comptes régionaux) contribuera à l'enrichissement et à l'animation du débat autour de la régionalisation", a dit M. Lahlimi, ajoutant qu'il était important d'établir des statistiques au niveau de la région surtout après le discours Royal du 3 janvier dernier et l'installation de la Commission consultative de la régionalisation.
Ces indicateurs économiques régionaux déterminent le PIB des régions, leurs consommations, leurs ressources, etc. Des informations très utiles dans l'analyse et la détermination des politiques publiques visant la modernisation et le développement des différentes régions du Royaume, a-t-il précisé.
Pour l'élaboration de ces comptes et des études sur le potentiel démographique et socioéconomique des régions et les différents aspects de leur développement économique et humain, le HCP s'est appuyé, entre autres, sur les comptes nationaux actuellement disponibles, les enquêtes et recensements déjà réalisés, ainsi que sur les statistiques des autres départements, a souligné M. Lahlimi.
Il ressort des résultats de ces comptes un changement dans la structure de la contribution des régions au PIB national lors des dix dernières années, à la faveur des politiques publiques engagées dans différentes régions du Royaume, a-t-il indiqué.
Cinq régions sur 16 créent près de 60,6 % de la richesse nationale. Il s'agit du Grand Casablanca (21,3 %), de Rabat-Salé-Zemmour-Zaer (13,6 %), de Marrakech-Tensift-Al Haouz (8,9 %), de Tanger-Tétouan (8,8 %) et de Souss-Massa-Draa (8 %), relève-t-on dans les comptes régionaux, présentés par les experts du HCP, lors d'une rencontre à laquelle ont pris part plusieurs responsables et cadres des administrations, des universitaires, des représentants de la société civile, du secteur privé et d'organismes internationaux. Selon M.
Lahlimi, ce travail renseigne également sur les régions à économie diversifiée (Grand Casablanca, Rabat-Salé-Zemmour-Zaer, Marrakech-Tensift-Al Haouz et Tanger-Tétouan), et celles à économie faiblement diversifiée (Taza-Houceima-Taounate, Gharb Chrarda-Beni Hssen et Tadla-Azilal), a souligné M. Lahlimi, précisant que la première catégorie de régions a contribué substantiellement à la dynamique économique du Royaume en réalisant des taux d'accroissement supérieurs à 10 %.
Pour leur part, les régions à dominance agricole et faiblement diversifiée ont enregistré les plus faibles augmentations du PIB régional. Leurs parts dans le PIB national sont en baisse, a-t-il expliqué.
MAP


L’écart ne cesse de se creuser

Pas de quoi pavoiser. L’écart entre le «Maroc utile » et le « Maroc  inutile» se creuse encore davantage, en dépit des efforts menés ici et là pour réduire la pauvreté et la vulnérabilité des populations rurales, en l’occurrence celles vivant dans les régions montagneuses et présahariennes. Les résultats des études menées par le HCP mettent en évidence ce déséquilibre entre les régions riches du littoral atlantique et les régions enclavées du Maroc profond.
Les indicateurs régionaux élaborés par le HCP montrent que cinq régions détiennent près des deux tiers de la richesse nationale, alors que les 11 restantes n’en représentent que le tiers. Plus grave encore, la contribution des 5 régions au PIB national est passée de 59% en 2004 à 60,6% en 2007, selon les chiffres avancés par le HCP. De plus, ces régions, dont les chefs-lieux comprennent les villes de Tanger, Rabat, Casablanca, Marrakech et Agadir, représentent l’essentiel du pouvoir d’achat avec pas moins de 57% de la consommation des ménages. L’on sait, par ailleurs, que les régions pauvres, à dominante agricole et/ou pastorale, continuent à s’appauvrir, sous l’effet de la démographie et de la dégradation des écosystèmes, alors que les régions riches, à économie diversifiée, parviennent à évoluer et à gagner de nouveaux points en termes de PIB.
Dans cette radioscopie des régions, les indicateurs du HCP permettent de sérier même la pauvreté parmi les régions pauvres. Ainsi, le PIB régional/habitant le plus faible est détenu par les deux régions de Taza-Al Hoceima-Taounate et Tadla-Azilal. Il varie de 10.000 à 11.000 DH contre une moyenne nationale de 20.000. Pour les régions du Gharb-Chrarda-Beni Hssen et Meknès-Tafilalet, le PIB évolue toujours au-dessous des 20.000 DH, oscillant entre 12.600 DH et 14.700 DH.
Ahmed Lahlimi, patron du HCP, a émis le souhait de voir ce travail contribuer à l'enrichissement et à l'animation du débat sur la régionalisation lancée au Maroc, ajoutant qu'il était important d'établir des statistiques au niveau de la région surtout après le discours Royal du 3 janvier dernier et l'installation de la Commission consultative de la régionalisation.



Achir Karim
Jeudi 18 Mars 2010

Lu 1279 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs