Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le HCP confirme les difficultés de l’industrie marocaine

Baisse de 2,5% de l’indice des prix à la production des industries manufacturières en avril




Le HCP confirme les difficultés de l’industrie marocaine
Les résultats de l’indice des prix à la production industrielle, énergétique et minière que vient de publier le  Haut-commissariat au plan (HCP) sont venus confirmer les  difficultés rencontrées par l’industrie marocaine ces derniers temps.
En effet, l’indice des prix à la production, calculé mensuellement par le HCP, a enregistré, au terme du mois d’avril 2013, une baisse de 2,5% dans le secteur des industries manufacturières, par rapport au mois précédent.  Une baisse qui a été attribuée par les experts du HCP, notamment,  à la diminution de 8,9% dans l’industrie chimique, de 3,8% dans le raffinage de pétrole et de 0,5% dans l’industrie du papier et du carton, et d’une hausse de 0,3% dans les industries alimentaires et de 0,4 dans l’industrie de l’habillement et des fourrures, précise une note d’information parvenue à Libé.
En revanche, ladite note précise qu’une impalpable hausse de 0,2%, a été enregistrée dans le secteur des industries extractives pendant la même période. Et ce, en raison d’une augmentation de 0,3% des prix des autres industries extractives, notamment le bitume dont l’indice a progressé de 3%, ajoute la même source, relevant une stagnation dans le secteur de la production et distribution d’eau et d’électricité.
Ces données en provenance du HCP viennent s’ajouter aux différentes publications de la Banque centrale  qui ont tiré la sonnette d’alarme sur le sort de l’industrie marocaine.
Rappelons qu’à travers l’enquête mensuelle de conjoncture dans l’industrie de Bank Al-Maghrib (BAM) des derniers mois, les industriels ont exprimé leur marasme et celui de leur activité.
En effet, depuis le début de l’exercice en cours, ils ont continué de subir les effets de la baisse de la croissance, de l’atonie de la demande et du manque de visibilité en ce qui concerne les perspectives, surtout après les doutes qu’ont fait planer les coupes drastiques opérées dans le budget de l’investissement.
Cette régression des prix constatée par le HCP résulte en fait de la baisse de l’activité. En effet, l’activité industrielle a pris un trend baissier depuis le début de 2013. Rappelons qu’après une baisse de l’activité industrielle en février, quand la contraction de l’activité avait concerné l’ensemble des secteurs, elle a connu une insignifiante amélioration en mars, suivie d’une deuxième infime amélioration en avril, mais qui n’ont pas permis à cette activité de retrouver ses couleurs, étant donné qu’elle est restée inférieure à son niveau d’avril 2012, d’après BAM.
Cette note qui a  souligné que cette baisse de l’indice des prix a concerné les  industries manufacturières, l’industrie chimique, le raffinage de pétrole, les industries alimentaires et l’industrie de l’habillement, rejoint les constats de BAM, augurant des perspectives incertaines pour l’industrie nationale. Pour rappel, 42% des enquêtés par BAM anticipent une stagnation des ventes et 41% une légère hausse dans les trois mois à venir.

Libé
Lundi 3 Juin 2013

Lu 512 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs