Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Groupe socialiste appuie les revendications des propriétaires des stations-services




Le président du Groupe socialiste à la Chambre des représentants, Driss Lachguar, a reçu une délégation des propriétaires des stations-services pour examiner les problèmes du secteur. Notamment le projet de loi que le gouvernement compte prochainement présenter au Parlement et qui  pourrait porter atteinte aux intérêts desdits propriétaires et les condamner à la faillite.
Driss Lachguar qui était accompagné lors de cette réunion de plusieurs membres du Groupe socialiste, a exprimé l’appui de l’USFP aux revendications des propriétaires des stations-services. Pour ce faire, une commission a été constituée pour poursuivre et défendre les revendications de cette catégorie de citoyens aussi bien à la Chambre des représentants qu’à celle des conseillers. 
Pour leur part, les membres de la délégation ont salué l’appui du Groupe socialiste à leurs revendications.
Le projet de loi mis en cause prévoit de lourdes amendes et d’autres sanctions comme la fermeture des stations-services ainsi que l’interdiction pour leurs propriétaires de faire grève, ce qui constitue une atteinte aux libertés publiques consacrées par la Constitution de 2011.
Dans une déclaration à notre confère Al Ittihad Ichtiraki, Jamal Azrikem, l’un des dirigeants de groupement des propriétaires de stations-services, a précisé que le projet gouvernemental « insiste sur la logique de répression », affirmant que lesdits propriétaires s’opposent aux sanctions contenues dans le projet en question, car « la répression ne peut mener aux résultats escomptés, mais pourrait avoir quelquefois des effets indésirables qui pourront pousser les investisseurs à prendre des précautions et à faire preuve de circonspection à l’égard de l’avenir de ce métier ».
L’une des dispositions du projet gouvernemental est celle concernant les  amendes qui pourraient atteindre des millions de dirhams dans le cas de la non-conformité des hydrocarbures servis dans les points de vente aux caractéristiques exigées. Cela est d’autant plus inconcevable que les propriétaires desdites stations ne sont pas responsables de la qualité des hydrocarbures qu’ils commercialisent, mais que le respect de la qualité incombe aux sociétés productrices. « Les stations ne produisent pas, n’importent pas et ne distribuent pas. Leur rôle se limite seulement à la commercialisation », a assuré la même source. Et d’ajouter qu’« imposer une telle disposition nécessite que les stations-services doivent avoir des laboratoires et des moyens qui sont à même de leur permettre de vérifier la qualité du produit qu’ils commercialisent, ce qui n’est pas le cas ».
T.M

Libé
Lundi 30 Novembre 2015

Lu 823 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs