Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Forum des compétences marocaines au Canada célèbre la Semaine mondiale de l’entrepreneuriat

Nouzha Chekrouni plaide pour l’accompagnement des jeunes entrepreneurs expatriés




Le Forum des compétences marocaines au Canada célèbre la Semaine mondiale de l’entrepreneuriat
L’ambassadeur du Maroc au Canada, Nouzha Chekrouni, a affirmé, samedi à Montréal, que l’entrepreneuriat est un «créateur de valeur ajoutée et une source de richesse pour la société», soulignant l’importance d’accompagner les jeunes entrepreneurs immigrants et de mieux les outiller afin de «maximaliser leur potentiel» et les aider à atteindre leurs objectifs, réduisant ainsi le risque d’échec.
Intervenant lors d’une rencontre organisée à Dar Al-Maghrib par le Forum des compétences marocaines résidant au Canada (FCMRC) autour de la question du soutien du mouvement entrepreneurial au sein de la communauté marocaine au Canada, Mme Chekrouni a mis en exergue l’importance du thème de cette rencontre qui coïncide avec la célébration de la Semaine mondiale de l’entrepreneuriat (18-24 novembre), ayant pour objectif d’encourager les jeunes à choisir l’innovation, l’imagination et la créativité, fondements de la réussite en entreprise.
Mme Chekrouni, qui a indiqué que certains entrepreneurs immigrants se lancent dans l’entreprise par choix alors que d’autres se trouvent forcés de le faire suite aux difficultés d’intégration rencontrées dans le pays d’accueil, a estimé que le FCMRC peut jouer un rôle important en dédiant une structure pour le partage d’expériences et l’accompagnement des futurs entrepreneurs et porteurs de projets dans la réalisation de leurs objectifs.
Evoquant la question cruciale du financement, la diplomate marocaine a recommandé de négocier un partenariat avec un organisme financier pour faciliter l’accès aux financements et de faire appel à l’expertise à chacune des étapes de la réalisation et de la croissance des entreprises.
Elle a, en outre, plaidé pour l’organisation de manifestations régulières qui offriraient l’occasion de bâtir des réseaux de contacts et d’échange d’expertise, l’encouragement de l’entrepreneuriat jeunesse et féminin pour stimuler l’emploi et la croissance économique et médiatiser les success-stories en les érigeant comme exemples.
De son côté, Davender Gupta, coach en chef à Start-up Académie, a affirmé que les start-up peuvent être un moyen de soutien de l’entrepreneuriat au sein de la communauté marocaine au Canada face à l’évolution permanente de l’économie, des règles et attentes du marché et des exigences des consommateurs.

Libé
Mercredi 27 Novembre 2013

Lu 1266 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs